Alors qu’il va dévoiler à minuit son 1er album intitulé Cœur Abimé, Uzi s’est prêté au jeu de notre interview Au quartier. L’occasion pour lui d’évoquer sa ville, Noisiel, son parcours, sa vision du succès ou encore son 1er projet…  Rencontre avec le nouveau phénomène du 77.

Juin 2020, Uzi vient bousculer la planète rap avec un banger aux airs de ritournelle, A la fête. Totalisant aujourd’hui près de 40 millions de vues, le morceau s’est imposé comme l’un des hits rap de l’année 2020. Après sa série de freestyles Akrapo, le jeune rappeur natif du 77 a transformé l’essai et enchaîne avec un 1er album entre mélodies et rap brut, Cœur Abîmé. C’est dans son fief à Noisiel (77) que celui qui figurait parmi nos 10 Rookies 2021 à suivre de près nous reçoit pour parler de son ascension fulgurante. Il revient sur son enfance dans sa cité fraîchement rebaptisée les 4T, et nous fait également visiter la Maison de jeunesse de la ville, là où il venait se réfugier lorsqu’il n’était pas en cours…

Uzi

À LIRE AUSSI: Rookies 2021 : les 10 artistes sur lesquels on mise cette année ! [Sons]

Au cœur du quartier

Autre étape importante de son parcours, le collège, période à laquelle Uzi découvre le rap et s’y essaie, bercé par les morceaux de Salif, la Mafia K’1Fry, Booba ou encore Mac Tyer qu’il cite comme grandes inspirations. L’auteur de Cœur abîmé, nous parle également de son passage en centre éducatif fermé, un épisode charnière de son parcours. Il explique encore comment, petit à petit, il a vu son public grandir avec sa série de freestyles. Une saga dans laquelle on retrouve notamment Ninho. Proche du rappeur, Uzi se confie sur la relation qu’il entretient avec NI. A quelques heures de la sortie de son 1er projet, il nous donne sa vision du game, et affirme sa volonté de vouloir présenter un album sans featuring. Quelques mois après le succès de son hit A la fête, c’est avec beaucoup de recul mais aussi une grande fierté que le jeune rappeur nous parle de son tube et de ce qu’il a changé dans son quotidien. Se considérant comme le haut-parleur de son équipe, il pose avec Cœur abîmé, une 1ère pierre solide à l’édifice de sa carrière.

Interview Au quartier avec Uzi à Noisiel :