Leto est visé par une plainte pour abandon volontaire et acte de cruauté envers son chien, qui était enfermé nuit et jour sur un balcon d’un mètre carré chez son frère, dans le XVème arrondissement de Paris.

S’il est depuis plusieurs années installé comme un nom incontournable du rap français, Leto se retrouve aujourd’hui au coeur d’une grosse polémique qui pourrait avoir des conséquences judiciaires. Ce samedi, Le Parisien a en effet révélé que le chien du rappeur, Captain, un American Staff de 11 mois, avait été saisi la veille par l’association Action protection animale, aidée par les forces de l’ordre. L’animal, qui avait été confié au frère du rappeur depuis plusieurs mois, était depuis enfermé sur un balcon d’un mètre carré où urines et excréments recouvraient le sol. Ce sont les voisins, alertés par les pleurs incessants du chien, qui ont alertés la police et l’association afin qu’ils puissent intervenir dans cet appartement situé porte de Brancion, dans le XVème arrondissement de Paris.

Leto se défend sur les réseaux sociaux

Tandis qu’il fait l’objet d’une plainte pour abandon volontaire et acte de cruauté envers Captain, des faits qui pourraient lui valoir jusqu’à 30 000 euros d’amende et 2 ans de prison, Leto a choisi d’utiliser ses réseaux sociaux pour se défendre. Il explique avoir confié le chien en septembre, ne pouvant plus s’en occuper, et ne savait pas que le chien lui appartenait toujours légalement. Il nie également avoir été au courant de son traitement, affirmant découvrir les atrocités “qu’il subit depuis” qu’il n’en a plus la charge. Comme son frère, le rappeur du label Rec. 118 a été convoqué par la justice et devra donc prochainement s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés. En attendant, Captain a été placé dans un refuge et va donc pouvoir enfin retrouvé un environnement sain.

À LIRE AUSSI: Tayc invite Leto sur Ride, nouvel extrait de Fleur Froide [Clip]