Infectée par la Covid-19 et hospitalisée depuis 2 mois, la mère de Ronaldinho s’est éteinte ce week-end. La nouvelle a été révélée par l’un des anciens clubs du Ballon d’Or 2005.

Ronaldinho et sa famille sont en deuils. Le club de l’Atlético Mineiro, où il a évolué entre 2012 et  2014, a en effet annoncé que Miguelina de Assis, mère de l’ancien joueur du Barça et du PSG, s’est éteinte samedi soir à l’âge de 71 ans : “La famille Atleticana est en deuil et partage le moment de douleur avec son idole. Que Dieu vous accueille à bras ouverts et réconforte le cœur de notre as éternel. Repose en paix, Dona Miguelina”. Touchée par la Covid-19, elle avait souffert de nombreuses complications respiratoires et était hospitalisée depuis le 21 décembre dans un établissement de Porto Alegre, comme l’avait annoncé à l’époque Ronaldinho sur ses réseaux sociaux. Comme la plupart de ses anciennes équipes, le PSG a également tenu à rendre hommage à la mère de son ancien meneur de jeu.

La prison, un lointain souvenir

Cette triste nouvelle arrive après plusieurs mois très compliqués pour un Ronaldinho qui a dû séjourner en prison pendant plusieurs mois au Paraguay, où il avait été arrêté – comme son frère – en possession de faux passeports. Une situation rendue d’autant plus compliquée par la Covid-19, qui a considérablement retardé sa libération, mais a aussi donné lieu à des scènes très marrantes, comme quand il avait fait gagner son équipe de prisonniers et avait ainsi remporté un cochon de 16 kilos. Libéré sous condition, il avait finalement pu retrouver son pays en septembre. Pour rappel, le Brésil fait face à une situation extrêmement compliquée et comptabilise le 2ème nombre de victimes le plus important en raison de la Covid, avec plus de 245 000 morts et des difficultés dans l’approvisionnement du vaccin…

À LIRE AUSSI: Ronaldinho définitivement remis en liberté