Accusé d’avoir frappé le propriétaire d’une villa louée par l’équipe de DaBaby afin d’y organiser une fête et de tourner un clip, le rappeur fait l’objet d’une plainte.

Une fois de plus, DaBaby pourrait avoir des problèmes avec la justice américaine. Hier, le média Variety a ainsi révélé qu’un homme de 64 ans, Gary Pagar, avait déposé plainte ces dernières heures contre le rappeur de Charlotte. Propriétaire de différentes villas situées non loin Runyon Canyon, dans le quartier d’Hollywood à Los Angeles, la victime supposée aurait tenté de s’interposer face à Dababy et son équipe, qui organisaient une fête dans l’une des résidences qu’ils avaient loué et souhaitaient réaliser un clip. Il faut dire qu’aucune mesure sanitaire n’était respectée et que 40 personnes étaient présentes sur place, alors que DaBaby ne pouvait être accompagné que de 12 amis au maximum. Face à la colère du propriétaire, l’auteur de BOP on Broadway lui aurait adressé plusieurs coups de poings, le laissant KO, avant de lui prendre son téléphone et de le casser tout en le menaçant s’il appelait la police.

À LIRE AUSSI: DaBaby arrêté en plein Beverly Hills pour port d’arme à feu ! [Vidéo]

De nombreux dégâts

Tandis que la victime tentait de se remettre, un autre témoin aurait alerté les forces de l’ordre, poussant DaBaby et ceux qui l’accompagnaient à fuir les lieux sans avoir payé la totalité de la location et en volant des objets. Tout ce beau monde a également laissé derrière lui plusieurs milliers de dollars de dégâts, aussi bien dans l’habitation qu’à l’extérieur puisqu’une caméra de surveillance a également été détruite. Sur place, Pagar a également remarqué la présence de Jake Paul dans un véhicule de luxe, lui aussi afin d’apparaître dans la vidéo de Jonathan Kirk. Cette affaire pourrait en tout cas lui valoir quelques ennuis, lui qui possède déjà un casier judiciaire déjà important…