Le rappeur Crim’s a été blessé par balles le soir du 24 février à Bonneuil-sur-Marne. Son pronostic vital était engagé…

15 jours après le Marseillais Zeé tué par balles, c’est un autre acteur de la scène rap qui est victime d’une fusillade. Ce mercredi 24 février au soir, Crim’s a été victime “d’une tentative d’exécution”, d’après les termes du Parisien. Son pronostic vital était engagé lors de son arrivée à l’hôpital, toutefois, il n’aurait pas perdu connaissance. Peu d’informations ont été dévoilées sur les raisons de ce drive-by qui s’est déroulé place des Libertés à Bonneuil-sur-Marne, ville située dans le département du Val-de-Marne (94), proche de Créteil. Le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années a été touché à 3 reprises vers 21 heures. D’après les indications des témoins sur place, parmi les 2 assaillants, 2 étaient vêtus de cagoules et auraient fait irruption à bord d’un 4×4 noir (un T-Roc Volkswagen), l’un muni d’un pistolet automatique et l’autre d’une arme d’épaule, près d’un groupe d’une quinzaine de personnes avant d’ouvrir le feu. Crim’s est actuellement pris en charge du côté de Créteil, au CHU Henri-Mondor, où son pronostic vital est engagé. Le véhicule des suspects a, lui, été retrouvé vide du côté de Champigny. Pour les enquêteurs, tout comme dans le cas de Zeé, la piste d’un règlement de compte entre bandes est privilégiée.

Crim's

À LIRE AUSSI: Zeé : le jeune rappeur marseillais tué dans une fusillade

Une longue carrière

Crim’s n’est pas un nouveau dans le game, puisque certains de ses clips disponibles sur YouTube remontent à 2015, à l’instar d’Argent Lessa ou encore Drive-By. C’est principalement grâce à ses morceaux sur Daymolition que le rappeur s’est fait un nom. L’un d’entre eux, baptisé Flex #2Round cumule près d’un million de vues depuis sa sortie il y a plus de 2 ans. Il avait également fait parler de lui grâce à des titres comme Jeune Banlieusard, #C’estLaRueMonPote #1 ou encore La fatigue, que l’on retrouve également tous sur Daymolition. Faisant l’apologie des armes à feu et de la vente de drogues, il s’est constitué une base fan solide grâce à ses textes crus et sa fougue. “Grosse décente de keufs tu l’as senti ouais donc les affaires on les caches comme nos sentiments […] Ils t’effacent avec une arme dans la nuit et c’est comme ça que sa propre vie il l’a n*que”, déclarait-il d’ailleurs dans son dernier morceau, baptisé Freestyle Sombre et disponible ci-dessous…

Crim’s – Freestyle Sombre :