Coach de l’Impact de Montreal en MLS depuis novembre 2019, Thierry Henry a annoncé cet après-midi sa démission, mettant en avant des raisons personnelles liées à la Covid-19.

En échec à l’AS Monaco, qu’il a entraîné entre octobre 2018 et janvier 2019, pour sa 1ère expérience en tant qu’entraîneur principal, Thierry Henry avait fait le choix, moins d’un an après, de se relancer en MLS. Lui qui avait finit sa carrière aux New York Red Bulls avait ainsi pris la tête de l’Impact de Montreal, l’une des 3 franchises canadiennes du championnat nord-américain.Mais après 29 matchs toutes compétitions confondues à la tête du club (pour un bilan de 9 victoires, 4 nuls, 16 défaites), la légende d’Arsenal a choisi de renoncer à son poste. Ce jeudi, il a ansi annoncé sa démission, expliquant que la bulle sanitaire mise en place par la MLS l’empêchait de voir sa famille, et surtout ses enfants, une situation qui l’a poussé à prendre une décision forcément compliquée : “C’est le cœur lourd que j’ai choisi de prendre cette décision. L’année écoulée a été extrêmement dure pour moi personnellement. Avec la pandémie de Covid-19, je n’ai pas pu voir mes enfants” avant de poursuivre : “Malheureusement, vu les restrictions et la bulle aux USA pour plusieurs mois, cela ne sera pas différent cette année. Cette séparation est trop dure pour mes enfants et moi. Alors, c’est avec une grande tristesse que je dois prendre la décision de rentrer à Londres et quitter le CF Montréal”.

À LIRE AUSSI: Thierry Henry officialise son retour en tant qu’entraîneur

Henry rapidement de retour sur un banc ?

Malgré un bilan pas franchement fameux, Henry reste un jeune entraîneur et n’aura sans doute pas de mal à rebondir tout en privilégiant clairement un club européen en raison de la situation sanitaire. Il y a moins d’une semaine, de nombreux médias avaient ainsi fait état d’un intérêt important de Bournemouth, club de 2ème division anglaise, à son égard. Nul doute que cette démission et son retour programmé à Londres pourrait lui permettre d’accepter cette offre si elle se concrétise. Si ce n’est pas le cas, Henry aura sans doute plusieurs autres opportunités afin de démontrer sa valeur en tant que coach, ce qu’il a jusqu’ici eu du mal à faire dans des contextes toutefois pas simples à chaque fois.