Le joueur brésilien d’eSport, Guilherme Alves Costa, a été arrêté par la police après avoir assassiné une jeune fille de 19 ans…

Littéralement glaçant, un nouveau fait divers nous venant tout droit du Brésil vient de frapper de plein fouet le monde de l’eSport. D’après les informations du Times, un jeune homme de 18 ans, Alves Costa, a avoué avoir tué une jeune fille de 19 ans à son domicile de Sao Paulo. La victime, Ingrid Oliveira Bueno da Silva, était venue participer à un tournoi de Call of Duty : Mobile gamer. D’autres joueurs auraient alerté les autorités après avoir reçu des vidéos du corps inanimé de la jeune fille sur WhatsApp. Le mode opératoire du tueur n’a toutefois pas été dévoilé.

mort brésil

À LIRE AUSSI: Silento : Le rappeur accusé du meurtre de son cousin

Des pulsions meurtrières

Tout à fait conscient de son acte, Alves Costa a fait preuve d’une lucidité déconcertante, partageant un message sur son groupe WhatsApp dans lequel il décrivait la scène de crime : “Vous pensez que c’est de l’encre ou que c’est modifié ou autre chose, mais ce n’est pas le cas”. Dans la suite de son texte, il a évoqué la présence d’un étrange manuel. “Je l’ai vraiment tuée, compris ? J’ai aussi un livre. J’ai demandé à certaines personnes de le partager. J’espère que vous le lirez. Il contient quelques vérités”. Ce fameux bouquin auquel faisait référence le meurtrier n’est autre qu’un manifeste d’une cinquantaine de pages – rédigé avant le crime – au travers duquel il confesse ses pulsions meurtrières. Il y raconte notamment qu’il ne trouve aucun sens à sa vie, et que la sensation de ne pas se sentir accepté par la société le fatigue au plus au point.

Une scène macabre

D’après les 1ères informations, Alves Costa aurait rapidement fui son domicile après l’homicide. Cependant, lorsque son frère est rentré, il aurait trouvé le corps sans vie d’Ingrid Oliveira Bueno da Silva au sol. S’en est suivi une conversation téléphonique dans laquelle le meurtrier aurait fait par à son frère de son envie de se suicider, mais ce dernier l’aurait convaincu de ne pas s’ôter la vie. Il s’est finalement rendu à la police. Alors que les forces de l’ordre lui ont demandé qu’elles étaient ses réelles motivations, Costa a répondu : “Parce que je le voulais. … Je connais la gravité de la situation.” Le Fantastic Brazil Impact, l’équipe eSports d’Ingrid, a publié une déclaration après l’annonce de son décès, pour lui rendre hommage : “une personne extraordinaire dont on se souviendra tous les jours”. Elle était connue sous le pseudonyme de SOL…