Plusieurs semaines après la publication d’accusations très graves visant T.I. et sa femme Tameka Harris, un avocat représentant 11 victimes a officiellement demandé l’ouverture d’une enquête contre le couple.

Fin janvier, une dénommée Sabrina Peterson, ancienne amie de T.I. et de son épouse, Tameka Harris – avec qui elle s’était brouillée peu de temps avant – faisait des révélations particulièrement graves à l’égard du couple. Elle affirmait en effet qu’après s’en être publiquement pris à son ancienne amie, elle avait reçu via Instagram de nombreux messages de jeunes femmes expliquant avoir fréquenté le couple dans le passé, certaines expliquant même qu’elles étaient mineures à l’époque des faits. Toutes affirmaient – selon Peterson – avoir été approchées par Tameka Harris afin de participer à des soirées organisées par le couple et dans lesquelles les filles étaient forcées se droguer avant d’être violées par T.I., ses amis ou ses invités. Autant d’accusations particulièrement graves que le rappeur originaire d’Atlanta avait rapidement rejetées à travers une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSI: T.I. et sa femme accusés de trafic sexuel et de viols

Un avocat réclame l’ouverture d’une enquête

Comme l’a révélé ce week-end le New York Times, un avocat nommé Tyrone A. Blackburn a expliqué avoir demandé à la justice l’ouverture d’une enquête, affirmant que 5 plaignantes l’avaient contacté afin de les représenter dans cette affaire. Il explique qu’aucune d’entre elles ne se connait mais qu’elles dénoncent des faits similaires allant des menaces et des intimidations à des viols, des kidnappings et de la consommation de drogue forcée. Toujours selon cet avocat, le couple aurait agit sur un longue période, en l’occurrence entre 2005 à 2018, précisant que les délits avaient été commis en Georgie mais aussi en Californie. Dans le camp d’en face, le couple a de nouveau rejeté en bloc les faits qui lui sont reprochés par la voix de Steve Sadow, qui a également laissé entendre que ses clients se plieraient aux demandes de la justice dans cette affaire. Nul doute que celle-ci aura la possibilité à l’avenir d’étudier les faits et d’engager des poursuites si elle le juge nécessaire.

À LIRE AUSSI: T.I. rejette les lourdes accusations contre lui et sa femme