Soulja Boy a été pris pour cible par le catcheur Randy Orton après avoir fait une comparaison entre le rap et le catch.

Plus vraiment sur le devant de la scène au plan musical, Soulja Boy reste malgré tout relativement présent dans l’actualité, aussi bien pour ses nombreux démêlés avec la justice que pour ses attaques, souvent dirigées contre d’autres rappeurs. Au début de l’année, une femme, qui affirme avoir été son assistante personnelle puis sa petite-amie, avait déposé plainte contre le natif de Chicago, expliquant qu’il l’avait frappé, violé, menacé et humilié pendant près de 2 ans. Et tandis que l’enquête suit son cours, Soulja fait de nouveau parler de lui pour un beef assez particulier débuté après un tweet, dans lequel il affirmait que le rap game était plus fake que le catch. Une sortie qui n’a pas vraiment été du goût de l’une des figures emblématiques de la WWE, un certain Randy Orton.

À LIRE AUSSI: Soulja Boy accusé d’agressions sexuelles et de violences

Un combat entre les 2 hommes ?

Face à cette déclaration, le catcheur de 40 ans a pris la parole et a rappelé à Soulja Boy les sacrifices et les dégâts physiques que provoquaient le catch professionnel, tout en l’invitant à considérer sa profession comme étant du cinéma. Une déclaration pas vraiment prise au sérieux par ce dernier, qui lui a répondu dans la foulée en lui demandant s’il savait à qui il s’adressait. Face à cette nouvelle provocation, Randy Orton a encore sorti les griffes, ironisant sur le succès de Crank Dat en 2007 et sur la suite de sa carrière, plus laborieuse, tout en le défiant ouvertement. On attend donc désormais la suite de cet affrontement pas vraiment amical par réseaux sociaux interposés, même si on doute que Soulja Boy ait réellement envie de monter sur un ring face au multiple champion du monde…