Interviewé par Brut à la veille de la sortie de son ultime album Ultra, Booba s’est livré sur sa longévité, sa vision des réactions aux affaire George Floyd et Adama Traoré ou encore son bannissement d’Instagram.

Tandis qu’il dévoilera ce vendredi 5 mars, son 10ème et dernier album studio de sa carrière Ultra, Booba a choisi de se confier au média Brut, qui a dévoilé ce mercredi après-midi la 1ère partie de cet entretien. L’occasion pour lui de livrer son avis quant aux mouvements ayant suivi le décès d’Adama Traoré en France et de George Floyd aux Etats-Unis, 2 évènements distincts qui n’ont conduit à aucune condamnation, et sans que cela ne fasse de bruit selon lui. Il explique que les gens dans la majorité des cas ont affiché leur indignation et autres émotions (sur les réseaux, avec des “petits carrés noirs”), juste parce que réagir au moment des faits était “trendy”. Il souligne également que grâce à l’affaire George Floyd, l’entourage d’Adama Traoré a pu rebondir et reprendre leur combat en France, et regrette que des mouvements comme Black Lives Matter ne permettent pas de faire changer les choses : les policiers de l’affaire George Floyd ont été remis en liberté ! Dans tous les cas, pour Kopp, les gens se sont depuis détachés de ces évènements tragiques, la pandémie ayant monopolisé toutes les attentions. Autre sujet abordé dans la vidéo le choix du titre de son album, Ultra, mais surtout le Duc a été également interrogé au sujet de sa longévité dans le rap, admettant lui-même être surpris d’être rester pendant toutes ces années au top : “je crois que j’ai un Guinness… J’ai un record mondial, je crois… vu mon âge et que je suis toujours N°1. Je pense que dans le monde, il n’y a pas de rappeurs qui ont accompli ça !” Il ironise dans la foulée – avec un peu d’arrogance – sur ce qu’il considère être un record, estimant notamment avoir duré plus longtemps que Jay-Z. Pour lui, le dernier album de Hova a été un échec : “Jay-Z par exemple son dernier album est tout pourri, personne l’écoute”. Un constat qui lui permet de confirmer : “Donc je crois que je suis le seul !”

Booba producteur et acteur dans une série ?

Enfin, il évoque la suspension de son compte Instagram, admettant ne pas avoir respecté les règles du réseau social en insultant et en clashant ses rivaux, mais surtout en publiant une vidéo intime de Fianso : “J’ai pris perpet’ […] Parce que je n’ai pas respecté les règles… J’ai posté le cul de Fianso […] mais j’accepte… J’ai enfreint les règles, y’a pas de problèmes”. Et tandis qu’il a également abordé son avenir proche, notamment en tant que producteur de musique et qu’entrepreneur, Booba a livré une grosse information. Dans le teaser de la 2ème partie de cette interview, il explique travailler sur une série composée de 4 saisons dont il serait producteur et aurait aussi un rôle d’acteur. Autant dire que même après la sortie d’Ultra, Kopp restera toujours très présent dans les années à venir…

À LIRE AUSSI: Booba espère réaliser 80 000 ventes en 1ère semaine avec Ultra

Un dernier album, mais la fin de sa carrière

Quelques heures après la sortie de la vidéo de Brut, on retrouvait Booba sur France 5, dans l’émission C ce soir, invité par Karim Rissouli avec la chanteuse qu’il produit, Elia. Lors de cette entretien, Kopp confirmait son futur rôle de producteur, la préparation de sa série (qui ne sera pas une série sur le rap, donc pas comme Validé, précisait-il avec ironie), mais il a aussi rappelé que si cet album était le dernier, les morceaux qui le composent n’étaient pas pour autant les derniers. Il a ainsi précisé qu’il ne sortirait plus de projets au format album, mais qu’il continuerait bien à publier des sons, en solo ou en featuring, au rythme qu’il le souhaiterait. Plus question d’être contraint par la pression de la remise des chansons et autres éléments pour sortir un album à une date précise. Une pratique jugée d’un autre temps pour le Mc qui rappe depuis 26 ans…