Tandis qu’il va combattre ce vendredi soir pour le titre vacant de l’Union Européenne à Nantes, Tony Yoka a été giflé par son adversaire, le belge Joel Tambwe Djeko.

Invaincu en 9 combats professionnels, Tony Yoka va affronter ce vendredi son 10ème adversaire, un peu plus de 3 mois après sa victoire aux points contre l’allemand Christian Hammer et alors qu’il avait dû repousser son combat face à Peter Milas prévu fin décembre en raison d’un fracture de la main. Une fois de plus, c’est à Nantes que le champion Olympique des poids-lourds en 2016 boxera, pour un combat forcément particulier puisqu’il s’agira de sa 1ère chance d’obtenir une ceinture, en l’occurrence celle de l’Union Européenne. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’adversaire de Yoka, le belge Joel Tambwe Djeko, a considérablement fait grimper la pression à l’occasion de la pesée, qui avait lieu hier soir.

À LIRE AUSSI: Tony Yoka : sa victoire aux points face à Hammer [Vidéo]

Un affrontement explosif

Tandis que les 2 hommes ont assisté ce jeudi soir à la traditionnelle pesée d’avant-combat, ils se sont ensuite fait face et les esprits se sont vite échauffés. Et alors que le français et son opposant ont commencé à se toucher, Joel Tambwe Djeko a mis une légère gifle à Yoka, avant que la sécurité ne s’interpose et que les 2 n’échangent quelques menaces. De quoi nous promettre un gros combat de reprise pour un Tony Yoka devra faire face à un combat expérimenté de 31 ans qui compte 17 victoires (dont 8 par KO) et 2 défaites à son palmarès. Originaire du quartier de Molenbeek à Bruxelles, il est aussi connu de la police belge puisque 172 faits sont recensés dans son casier judiciaire, et a aussi fait 3 semaines de prison aux Etats-Unis après une bagarre avec un adversaire. Un sacré bagarreur donc pour un Yoka qui a promis de “régler ça sur le ring” et espère évidemment pouvoir s’en sortir avec sa 1ère ceinture…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)