Le procès de Derek Chauvin le policier ayant ôté la vie de George Floyd commence ce lundi 8 mars à Minneapolis…

C’est probablement l’un des procès les plus attendus de ces dernières années aux Etats-Unis. Ce lundi 8 mars commence le procès de Derek Chauvin, ancien policier de 46 ans ayant été démis de ces fonctions suite au meurtre de George Floyd lors de son arrestation. L’Afro-Américain de 46 ans avait été interpellé après suspicion d’utilisation d’un faux billet de 20 dollars le 25 mai 2020. Il avait été menotté et plaqué au sol. Chauvin avait alors exercé une pression sur son cou durant près de 9 minutes, entraînant la mort de la victime, et ce alors que cette dernière avait déclaré à une vingtaine de reprises qu’elle ne pouvait plus respirer. Ayant été filmée, la scène avait provoqué l’émoi outre-Atlantique, mais aussi dans le monde entier où de nombreuses manifestations avaient été recensées. Les plus importantes ont toutefois eu lieu aux US, de New-York à Détroit, mais surtout à Minneapolis où de violentes émeutes se sont produites. C’est d’ailleurs dans cette même ville du Minnesota que se déroule le procès.

george floyd arrestation

À LIRE AUSSI: Kyrie Irving offre une maison à la famille de George Floyd

Un procès historique

Après avoir été enfermé, Derek Chauvin s’était vu rapidement libéré sous caution en attendant son procès. Celui-ci pourrait le voir condamné à une peine de prison à perpétuité (75 ans ?), alors qu’il est accusé de meurtre au 2ème degré et d’homicide involontaire. A partir de ce lundi 8 mars débute la sélection du jury, une étape qui durera 3 semaines. Une fois passé, le procès prendra alors une tournure décisive puisque la justice tranchera du sort du policier. Si l’accusation tentera de son côté de prouver que Chauvin avait la ferme intention de faire souffrir George Floyd, la défense essayera pour sa part de démontrer que l’agent des forces de l’ordre a reproduit ce que sa formation lui a inculqué et que cet ancien footballeur américain est mort des suites d’une overdose de Fentanyl. Pour rappel, des traces de cet opiacé avaient été retrouvées au moment de l’autopsie, bien que la “compression de son cou” avait été jugée comme responsable de son décès par les spécialistes. C’est ensuite à partir de la mi-avril que le jury tranchera. Les 12 membres qui le constituent devront voter à l’unanimité afin de rendre le verdict final…

À LIRE AUSSI: Etats-Unis : George Floyd meurt suite à son arrestation très violente par la police [Vidéo]