Kanye West pourrait être poursuivi par la Commission fédérale électorale américaine pour des irrégularités qu’il aurait commis durant sa campagne présidentielle, permettant notamment à des mineurs de le soutenir via l’achats de merch… que beaucoup n’ont même pas reçu.

Ces dernières semaines se seront définitivement révélées très difficiles pour Kanye West. Séparé de Kim Kardashian depuis plusieurs mois, le rappeur et entrepreneur a vu son épouse lancer officiellement la procédure de divorce. Une situation qui plonge forcément Kanye dans un état de tristesse important, ce qui provoquerait d’ailleurs l’inquiétude de sa future ex-épouse, qui a toutefois accepté une garde alternée pour leurs enfants afin d’atténuer la situation. Parmi les raisons invoquées pour expliquer ce divorce, la presse américaine cite notamment la campagne présidentielle dans laquelle il s’est lancée l’an dernier. Le meeting que Kanye avait donné en Caroline du Sud au cours duquel il avait ouvertement évoqué son désir de faire avorter Kim K avant qu’elle accouche de North aurait ainsi été la goutte de trop dans une relation déjà considérablement fragilisée.

À LIRE AUSSI: Malgré le divorce, Kim Kardashian continue de s’inquiéter pour Kanye West

Kanye West bientôt poursuivi ?

Et justement, cette campagne présidentielle pourrait également causer de sérieux ennuis judiciaires à Kanye, qui fait l’objet d’une enquête de la Commission fédérale électorale, l’organisme indépendant chargé de faire respecter la loi sur le financement des élections fédérales. Ce week-end, plusieurs médias ont en effet dévoilé une partie de l’enquête de l’agence, qui aurait relevé de nombreuses irrégularités dans le financement de la campagne du fondateur de Yeezy. Plusieurs parents d’enfants mineurs ont ainsi rapporté que leurs progénitures avaient soutenu le rappeur en lui faisant des dons plus ou moins importants grâce à l’achat de merch dédié à cette campagne.

Si la chose est totalement interdite par la loi, les enfants, dont certains ont dépensé plus de 3 000 dollars, n’auraient en plus jamais reçu leur commande, ce qui s’apparente donc également à une arnaque. Au total, sur les 3 161 dons reçus par Kanye, 1 200 d’entre eux auraient été réalisés par des personnes âgées de moins de 18 ans, ce qui représenterait 349 160  dollars sur les 2 millions de dons qu’il a accumulé. Les potentielles poursuites pourraient ainsi être très sévères contre lui, qui fait déjà l’objet de différentes plaintes, notamment de la part de membres de son Sunday Service qui ont expliqué ne pas avoir été payés. Celles-ci viendraient s’ajouter aux 12,4 millions dépensés par le rappeur pour cette campagne, qui s’est finalement révélée être un terrible échec puisqu’il a n’a reçu que 60 000 votes en sa faveur…

À LIRE AUSSI: Kanye West a dépensé une somme astronomique pour sa campagne présidentielle