Tandis que le club amateur du Cannet-en-Roussillon a réalisé un exploit ce dimanche en battant l’Olympique de Marseille, Mohamed Henni s’est engagé à respecter une promesse faite avant le match, celle de courir nu dans la ville en cas de défaite de son club.

C’est la surprise du week-end, le Cannet-en-Roussillon, club amateur de National 2 – l’équivalent de la 4ème division français -, n’ayant plus joué depuis 4 mois et demi, a éliminé une pâle équipe de l’Olympique Marseille (1-2) dans le cadre des 16ème de finale de la Coupe de France. Un revers honteux pour le club phocéen, surtout qu’avant le match, bon nombre de ses supporters voyaient déjà leur club humilier le petit poucet de la compétition. Parmi eux, l’inévitable Momo Henni, qui, après avoir annoncé un score de 20-0 pour son équipe, avait fait une promesse : “Si l’OM perd au Canet-en-Roussillon, je viens en personne au Canet et je traverse tout le centre-ville tout nu, la vie de ma mère, je fais tout le centre-ville en cavalant. Ce sera rapide, il fait 10 mètres.”

À LIRE AUSSI: Kanye West aurait trompé Kim avec un homme : Mohamed Henni ne comprend pas ! [Vidéo]

Tiendra-t-il sa promesse ?

Dans son célèbre et incontournable débriefing d’après match, en plus d’avoir cassé, encore plus violemment qu’à l’accoutumé, une nouvelle télé, Mohammed Henni n’en revenait toujours pas du revers historique que venait de subir le “seul vrai Olympique”, comme il aime si bien l’appeler : Dites-moi que c’est un cauchemar, dites-moi que c’est un mauvais rêve, c’est la cauchemarada les amis wollah […] on est trop nul, à jamais les 1ers ? A jamais des fermiers ouais. […] C’est même pas une équipe de National 1, c’est une équipe de National 2, de National Nuuuuuul, nuuuul wollah”, avant de rajouter : “On a perdu contre des saisonniers, on a perdu contre des plagiers. C’est grave, on est nul”.

De leur côté, les joueurs du Cannet-en-Rousillon et leur entraîneur, Jordi Declos, profitent de leur belle victoire, sans pour autant oublier de rappeler à Momo Henni ses paroles : “On s’est pas mal fait chambrer sur les réseaux sociaux. J’attends Mohammed Henni à poil à Canet. Si tu m’entends Momo, on t’attend à poil,” a déclaré, lui aussi sur un ton jovial, le manager du club amateur, durant l’After Foot de RMC, juste après la rencontre. Une promesse que le principal intéressé n’a pas oubliée, Mohammed Henni ayant confirmé ce matin sur son compte Snapchat : “J’ai qu’une parole, je vais tenir ma promesse, bientôt, je débarque au Cannet, je prends mon billet de train tout à l’heure”. Une belle preuve de bonne foi montrée de la part de l’influenceur marseillais contrairement à 2017, où, heureusement pour lui, il n’avait pas tenu sa promesse lorsque Neymar avait signé au Paris-Saint-Germain… Il avait alors promis de faire une petite “gâterie à tous les supporters du PSG, si le Brésilien rejoignait le club de la capitale.

mohamed henni OM canet