Le rappeur originaire de Pompano Beach, Jackboy, a été arrêté dans l’état de Géorgie par les autorités pour possession d’armes à feu…

Les Etats-Unis et les armes, c’est une longue histoire, bien encrée dans la constitution et dans la société américaine quel que soit l’environnement dans lequel on évolue. Pas étonnant donc de retrouver des gens armés, et de la violence avec tous les drames que cela engendre aux 4 coins du pays. Natif de Pompano Beach en Floride, comme Kodak Black ou feu XXXTentacion, Jackboy a été arrêté par les autorités locales suite à un contrôle de la route inopiné du côté du compté de Monroe, en Géorgie. Les faits remontent au 23 février, mais n’ont été médiatisés que très récemment par TMZ. Plus précisément, la voiture dans laquelle il se trouvait, un SUV Lamborghini bleue, a été appréhendée par les forces de l’ordre après une conduite irrégulière et jugée suspecte. Lors de la présentation des papiers du véhicule, les policiers déclarent avoir senti une forte odeur de cannabis et ont donc procédé à une fouille. Cette perquisition s’est avérée prospère puisqu’ils y ont trouvé 2 armes, un 9mm ainsi qu’un Glock, dans la boîte à gants du siège passager sur lequel était assis le rappeur de 23 ans.

jackboy
Jackboy lors de son interpellation ce 23 février 2021
À LIRE AUSSI: Le rappeur OMB Peezy arrêté pour la fusillade sur le tournage du clip de Roddy Ricch

Une libération sous caution

Jackboy a nié savoir que les guns se trouvaient dans le véhicule. Un autre passager se trouvant sur la banquette arrière au moment de l’arrestation a d’ailleurs déclaré que le matériel lui appartenait. Des aveux qui n’ont pas suffi à sauver l’interprète de Pressure du poste de police, où il a passé la nuit en prison, et pour cause. Pierre Delince (de son vrai nom) a actuellement le statut de repris de justice suite à d’anciens délits. Par conséquent, les autorités lui ont formellement interdit de se trouver à proximité directe d’une arme à feu. Il a finalement été libéré le lendemain de sa mise en détention, après avoir versé 2 500 dollars de caution. Ce n’est donc pas la 1ère fois que le proche de Kodak Black a affaire à la justice puisqu’en 2017, il a purgé une peine d’un an de prison pour coups et blessures graves et vol à main armée. Il a également été arrêté en 2019 pour falsification de preuves, possession d’herbe, violation de probation ainsi que plusieurs infractions au code de la route…

Jackboy – Made it Out :