Liza Monet a adressé un message aux internautes qui la critiquent, estimant que ces derniers font preuve d’hypocrisie…

Comme souvent, la sulfureuse Liza Monet a fait le buzz pour son franc parler, ses coups de gueule et ses prises de positions hors des usages et autres conventions. Egalement connue pour son côté provocant et ses textes crus, la rappeuse de 31 ans a derrière elle un lourd passif qu’elle semble aujourd’hui complètement assumer. Ayant connu des épreuves difficiles dès son plus jeune âge (dont elle a librement parlé dans l’émission Thérapie en 2019), la native de Clamart s’est rapidement tournée vers la prostitution, puis la pornographie pour survivre alors qu’elle traversait des périodes escarpées. Alors qu’elle officiait sous le pseudonyme de Candy B. à cette époque, Liza Monet se lance dans la musique en 2012. Au travers de ses textes, certes crus, elle n’a alors jamais hésité à parler des choses de la vie, et à revenir sur les différentes étapes de son parcours, parfois douloureuses. Un choix largement assumé, que certains voudraient lui reprocher…

À LIRE AUSSI: 6ix9ine s’acharne à clasher Cardi B et Meek Mill ! [Photos]

Liza Monet tacle les internautes

Selon elle, son passé d’escorte et d’actrice de films X dérangerait certains internautes. C’est la raison pour laquelle elle a tenu à leur adresser un petit message sur Twitter. “Les mecs ils vendent deux barrettes de shit dans leur vie ils veulent devenir rappeur juste pour le raconter … alors que moi j’ai vendu mon piment pendant 7 ans je rap ce que j’ai vécu et on me juge. Aller tchiiip !” La rappeuse explique donc au travers de ses quelques lignes que les auditeurs tolèrent et adulent les artistes parlant de leur vécu dans la rue, souvent pour des activités presque anodines et pouvoir profiter d’une certaine notoriété, mais sont frileux lorsqu’une femme raconte qu’elle fut un jour obligé de vendre “son piment”, sous-entendue d’avoir recours à la prostitution. Et en effet, pour le coup, elle est bien placé pour évoquer du vécu. Un franc-parler très caractéristique de Liza Monet qui n’a pas manqué de faire réagir les twittos sur l’oiseau bleu. Quelques heures plus tard, la fille du chanteur congolais Aurlus Mabélé a rappelé, toujours sur Twitter que : “La prostitution n’est pas un choix”. Un sujet tabou sur lequel elle souhaite donc lever le voile. Pour rappel, son dernier album, baptisé Mother, a vu le jour le 27 novembre…