Des supporters du PSG ont déployé ces derniers jours plusieurs banderoles afin de soutenir leur équipe avant la rencontre décisive contre le FC Barcelone mercredi. L’une d’entre elle, adressée à Shakira, est au coeur d’une polémique.

Ce mercredi, le PSG accueillera au Parc des Princes le FC Barcelone dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions, 3 semaines après s’être facilement imposé (1-4) en Catalogne grâce à un triplé de Kylian Mbappé. Et si les joueurs ont fait part de leur confiance, certains journalistes n’ont pas oublié la fameuse Remontada, d’autant que le club Catalan semble avoir retrouvé un élan positif depuis sa défaite contre Paris. Néanmoins, les Parisiens devront faire sans Moïse Kean, touché par le Covid-19, mais surtut sans Neymar, touché aux adducteurs mi-février lors d’un match de Coupe de France à Caen et qui, à défaut d’avoir repris l’entraînement, n’est toujours pas prêt à retrouver la compétition. Dans le même temps, une polémique a surgit ces dernières heures, tandis que le Paname ReBirth, un groupe installé en Tribune Bouloogne, a déployé plusieurs banderoles ce week-end afin de soutenir les joueurs.

À LIRE AUSSI: Le PSG s’impose largement à Barcelone, Mbappé inscrit un triplé [Vidéos]

Shakira visé, le Barça monte au créneau

Parmi les nombreux messages rédigés par les membres du groupe, l’un d’entre était directement adressé à Shakira, épouse du défenseur barcelonais Gérard Piqué, l’invitant à se rendre à La Jonquera. Une ville de Catalogne située non loin de la frontière avec la France et qui est très connue pour être un haut-lieu de prostitution où se trouve de nombreuses maisons closes, une pratique légale en Espagne. Dans la foulée, la presse espagnole s’est largement indignée, Mundo Deportivo dénonçant une “banderole machiste” pendant que El National évoquait un message “inadmissible, violent et sexiste”. De son côté, le PSG a tenu à se désolidariser de ce message, affirmant qu’il “condamnait fermement et sans ambiguïté” une provocation “ridicule et totalement déplacée”. Entre cet incident, l’élection récente d’un nouveau président proche de Lionel Messi et le passé récent entre les 2 équipes, les coéquipiers de Lionel Messi seront gonflés à bloc demain soir…