Selon l’avocat qui représente déjà 11 femmes accusant T.I. et son épouse Tameka Harris de trafic sexuel et de viols notamment, 6 plaignantes pourraient venir s’ajouter à la plainte.

Fin janvier, une ancienne amie de T.I. et surtout de sa femme Tameka Harris, une dénommée Sabrina Peterson, faisait de très graves révélations au sujet du couple. Après qu’elle ait publiquement affiché sa dispute avec son ancienne amie, elle expliquait avoir reçu de nombreux messages de plusieurs femmes accusant le rappeur et son épouse de faits très graves. Plusieurs d’entre elles affirmaient avoir participé à des soirées organisées par le couple au cours desquelles elles ont été droguées de force, violées et parfois menacées. Tameka Harris aurait ainsi eu pour mission d’attirer les participantes, dont certaines affirment qu’elles étaient mineures au moment des faits, tandis que le rappeur, ses amis et ses invités abusaient des filles. Des accusations rejetées en bloc par T.I. via une vidéo publiée sur Instagram, mais qui pourraient évidemment entraîner l’ouverture d’une enquête.

À LIRE AUSSI: T.I. rejette les lourdes accusations contre lui et sa femme

Un avocat a pris les choses en main

Il y a quelques jours, un avocat new-yorkais nommé Tyrone A. Blackburn annonçait ainsiavoir demandé l’ouverture d’une enquête dans les Etats de Californie et de Georgie – où se seraient déroulés les faits – après avoir été contacté par 11 victimes supposées de T.I. et de sa femme. Et au cours d’un entretien avec The Daily Beast, cet avocat a confirmé dans la nuit que 6 plaignantes supplémentaires l’avaient contacté ces derniers jours et seraient prêtes à apporter leur témoignage contre le couple. L’occasion pour lui de réitérer sa demande d’ouverture d’une enquête, ce qui n’a pour l’instant pas été fait malgré les témoignages qui s’accumulent. Evidemment, les choses pourraient évoluer au cours des prochaines semaines…

À LIRE AUSSI: T.I. et sa femme bientôt confrontés à la justice ?