Plusieurs manifestations se sont déroulées ce mercredi dans différentes villes d’Argentine afin de réclamer justice pour Diego Maradona. Une initiative lancée par des fans et soutenue par ses filles, qui pensent que l’équipe médicale d’El Pibe de Oro sont responsables de sa mort.

Ils étaient plusieurs centaines réunis à Buenos Aires et dans plusieurs villes d’Argentine. Des fans de Diego Maradona mais aussi plusieurs de ses enfants se sont réunis mercredi, 3 mois et demi après le décès de l’idole de la légende du football mondial, victime d’un arrêt cardiaque fin novembre à son domicile quelques jours seulement après avoir été opéré au cerveau et hospitalisé. Tous estiment que les négligences de l’entourage mais surtout l’équipe médicale de Maradona ont provoqué sa mort, ce que son avocat avait déjà laissé entendre il y a plusieurs semaines. Ils ont également réclamé la tenue d’un procès, tandis qu’une enquête est toujours en cours.

À LIRE AUSSI: Diego Maradona : La presse argentine annonce son décès

Plusieurs experts vont devoir statuer

La demande des manifestants pourraient bien se concrétiser d’ici quelques semaines puisque 20 experts vont devoir rendre leurs conclusions d’ici une quinzaine de jours, étudiant notamment le traitement médical reçu par Maradona après son opération afin de déterminer s’il fallait effectivement porter plainte. Dans cette affaire, 7 personnes font l’objet d’investigations, en l’occurrence sa psychiatre Agustina Cosachov et son psychologue Carlos Diaz, tout comme 2 infirmières, 1 coordinateur des soins infirmiers et 1 coordinateur médical. La principale cible du clan Maradona reste néanmoins le neurochirurgien de Maradona, Leopoldo Luque, qui s’est chargé de son opération récente et avait vu des enregistrements dans lesquels il s’en prenait violemment à son ancien patient être diffusés. Evidemment, les analyses médicales sont désormais particulièrement attendues par tous les protagonistes mais aussi les nombreux protagonistes de cette sombre histoire…

À LIRE AUSSI: Maradona : Son avocat veut une enquête sur les circonstances de son décès