Kid Cudi a fait part de sa désapprobation à propos du challenge TikTok qui reprend son morceau Day’ n’ Nite

Nombreux sont les artistes à composer leur musique en espérant créer le tube qui deviendra viral, un morceau qui les fera s’exporter aux 4 coins du monde. Ce n’est néanmoins pas le cas de Kid Cudi, dont le dernier gros challenge TikTok en date ne semble pas l’enthousiasmer au plus haut point. En effet, un défi s’est imposé sur l’application et met avant l’un des titres les plus connus de la carrière du rappeur de 37 ans : Day’ n’ Nite (sorti en 2009). Les vidéos consistent à montrer un internaute faire un playback du moment où Cudi dit : “Now look at this”, ce qui signifie “maintenant regarde ça” avant d’enchaîner avec une séquence amusante. Un humour que ne partage donc pas Scott Ramon Seguro Mescudi (de son vrai nom), qui s’est exprimé à ce propos sur Twitter.

Kid Cudi – Day’ n’ Nite :

À LIRE AUSSI: Kid Cudi dévoile son nouvel album et une collab’ avec Adidas !

Kid Cudi n’approuve pas

Ce samedi 13 mars, celui qui posé un couplet sur une chanson jamais publiée (All Life Long (Good Time)) du regretté Juice WRLD, a déclaré : “Je n’aime pas ce qu’ils ont fait à ma chanson sur TikTok en enlevant les paroles. Nous vivons dans une époque étrange.”, avant de confier “ne pas être flatté” par cette nouvelle hype autour de Day’ n’ Nite. Un fan lui a alors fait remarquer que ce n’était pas “si grave que ça”, sous-entendu que l’utilisation de son morceau n’était pas si dramatique que ça. Un commentaire auquel a répondu le natif de Cleveland dans l’Ohio : “Je ne pense pas que je dise que ce soit grave en tweetant ce que je ressens. Maintenant, si j’étais en colère, ça aurait été différent. Il n’y a rien de mal à ce que je dise que je n’approuve pas, et si tu es un tel fan, tu devrais savoir que mes paroles sont les plus importantes pour moi. Je suis passionné par mon art, alors je ne vois pas qui a un problème avec ça”. Le message est passé. On valide ou pas sa réaction, mais il peut paraître normal de voir des artistes troublés, et même désapprouver l’utilisation qui est fait de leurs chansons, notamment quand elles sont détournées de leur raison d’être pour amuser le public, souvent à travers les les réseaux sociaux. Forcément, l’évolution de ces plateformes pour séduire le plus grand nombre ne va pas forcément dans le sens de la création artistique, et des messages délivrés par les artistes (quand ils en délivrent). Pas sûr que les fans de l’artiste continueront à envoyer des vidéos sur ce challenge…