Sur Instagram, Niro a dévoilé les “vrais” chiffres générés par ses différents projets, contestant ceux du SNEP à qui il a réclamé des éclaircissements. Il a également tenu à faire passer un message au public.

Installé parmi les noms incontournables du rap français depuis plusieurs années maintenant, Niro fait partie de ces artistes qui cherchent toujours à surprendre le public. Le mois dernier, il s’est ainsi lancé dans un très gros pari, celui de sortir 1 EP par mois jusqu’en octobre – 9 projets au total – pour un total de 45 morceaux. Une belle façon de faire parler de lui tout au long de l’année 2021 et d’offrir de belles surprises à ses supporters, à l’image de sa collaboration avec PLK présente sur le 1er opus de sa série. Et si le 2ème doit paraître prochainement, Niro a souhaité cette nuit rétablir la vérité au sujet des chiffres de ventes réalisés durant sa carrière.

À LIRE AUSSI: Niro dévoile Sale Môme, le 1er de ses 9 EP’s [Sons]

Ses vrais chiffres… et un coup de gueule

Le rappeur de Blois a ainsi débuté par donner les chiffres fournis par Universal de ses différents projets jusqu’en 2018, période à laquelle il a lancé sa propre structure Ambition Music et a rejoint le label Arista France, filiale de Sony Music. Au total, Niro a donc vendu 700 000 disques depuis son 1er album Rééducation sorti en 2013, un résultat dont il semble très fier (et on le comprend) d’autant qu’il n’a pas forcément eu l’exposition dont d’autres ont pu bénéficier. Il a également pointé du doigt des incohérences entre ces chiffres et ceux du SNEP, en charge de comptabiliser les ventes de chaque artiste, tout en reprochant à l’organisme de ne pas mettre en avant ses récompenses, contrairement à ce qui est fait pour d’autres. Enfin, il a souhaité profiter de l’opportunité pour inciter une fois de plus le public à ne pas écouter un rappeur – ou plus généralement un artiste – pour sa popularité ou ses ventes mais pour sa musique, d’autant que certains chiffres peuvent être trafiqués. Bref, Niro a souhaité jouer la carte de la transparence, à l’image d’un Gims qui a vu son album Ceinture Noire certifié double disque de diamant ce week-end et a révélé que son opus lui avait rapporté la somme de 15 millions d’euros

Niro 1

Niro 2

Niro 3

À LIRE AUSSI: Niro et PLK se retrouvent au milieu des Ninjas pour Fils 2 [Clip]