Arrivé avec son véhicule personnel, un Mercedes Classe-G, au centre d’entraînement du Bayern Munich, qui est sponsorisé par Audi, Kingsley Coman a écopé d’une amende de 50 000 euros.

La rigueur allemande a encore frappé, et Kingsley Coman en fait les frais. En début de semaine, l’ailier du Bayern Munich s’était rendu au centre d’entraînement de son club avec son véhicule personnel, un superbe Mercedes Classe-G blanc. Rien d’exceptionnel donc, sauf que le Bayern Munich est sponsorisé par Audi, qui possède 8% des parts du club et lui donne 50 millions par an. La marque fournit également chaque année une voiture à chaque joueur de l’effectif professionnel, un beau cadeau que les joueurs doivent utiliser pour se rendre à l’entraînement, même s’ils peuvent évidemment posséder des véhicules d’autres marques qu’ils peuvent utiliser s’ils le souhaitent pour leurs déplacements personnels.

Une sanction financière… et une visite dans une usine Audi

Une règle écrite dans le règlement intérieur du Bayern qu’a donc enfreint l’international français. Face à cette situation, le Bayern a donc sanctionné Coman d’une amende de 50 000 euros – comme cela est prévu dans ce fameux règlement -, tandis que le joueur a dû prendre la parole afin de s’excuser publiquement. Histoire de se faire pardonner, il a également annoncé qu’il visiterait prochainement l’usine de fabrication d’Audi située à Ingolstadt, dans la banlieue munichoise, s’engageant à passer du temps avec les employés de la firme. Une façon de tirer un trait sur une affaire qui, à défaut d’être réellement grave, n’est pas le genre de choses que les dirigeants du Bayern apprécient.

À LIRE AUSSI: Mercato : Dortmund réclame 150 millions d’euros pour Erling Haaland