Sauce Gohan s’est fait tirer dessus dans sa ville de Chicago en fin d’après-midi ce lundi 15 mars. Il aurait été touché à la tête, mais ses jours ne sont pas comptés…

Les proches du rappeur Sauce Gohan demandent à tous ses fans de prier pour lui après que l’artiste ait été la cible d’une attaque à main armée dans sa ville de Chicago, alors qu’il était à bord de son véhicule sur l’autoroute dans la soirée de ce lundi 15 mars. Des rumeurs ont vite circulé sur le web, et il a été établi que Gohan avait été touché directement à la tête, mais que miraculeusement, cela ne lui a pas été fatal. Le rappeur de Chiraq est signé sur le label de Sauce Walka, TSF (The Sauce Factory), souvent associé à des affaires de gang, et ce dernier a révélé sur Instagram que son artiste était bel et bien à l’hôpital en convalescence après cette attaque.

Des nouvelles rassurantes 

En effet, des 1ères nouvelles ont vite été fournies par son entourage et principalement par Sauce Walka, qui a partagé sur sa page Instagram une photo de son ami, que l’on peut voir relié à différentes machines : “ Que tout le monde envoie de l’amour, de la bénédiction et de la force à mon frère @saucegohan_073. Il veut que ses fans sachent qu’il va bien et qu’il a bien survécu à un tir direct dans le visage, juste en dessous de son œil, alors qu’il finissait son album à Chicago. Il peut toujours voir, parler et entendre […] Alors votre amour et votre soutien sont les bienvenus. Personne n’arrêtera le jeune GOAT de Chicago, nouveau son et album à venir”. Un témoignage rassurant donc, d’autant plus que Sauce Gohan à lui-même réagi dans les commentaires de cette même publication : “A tous mes fans, je vous aime encore plus, je suis en vie, je vais bien et je drip même ! Gardez-moi dans vos prières, ils ont essayé, mais c’est nous qui avons gagné”. Et même si cela ne date pas d’hier, on constate que d’année en année, devenir rappeur aux States devient un métier de plus en plus dangereux. On comprend peut-être mieux pourquoi Rich The Kid s’est baladé, lui aussi ce lundi, à l’aéroport de Los Angeles avec un flingue chargé sur lui…