Lancée il y a 2 semaines, la plateforme en ligne de signalement des points de deal connaît un très gros succès. La police a ainsi annoncé avoir déjà reçu plus de 1 000 signalements ayant permis plusieurs arrestations et saisies.

Toujours à la recherche de nouvelles méthodes afin d’endiguer le trafic de drogue, la Police Nationale a choisi de lancer le 3 mars dernier, sur le site moncommissariat.fr, une rubrique spécialement dédiée à la dénonciation de trafic de drogues. Sur celle-ci, chaque citoyen peut dénoncer des activités suspectes auprès de 25 policiers basés à Bordeaux qui se relaient 24 heures sur 24 pour recueillir les différents signalements et communiquent avec les plaignants via une messagerie instantanée, recueillant le plus d’éléments possibles. Ils sont transmis à différentes cellules de renseignements qui les vérifient et mènent ensuite, si ils s’avèrent exacts, à une intervention des forces de l’ordre.

Police

Déjà plus de 1 000 signalements

Ce dispositif, voulu par Gérald Darmanin, a été inspiré après la mise en place, lors du 1er confinement, d’un chat donnant la possibilité de poser des questions au sujet du Covid-19 à des agents de police dédiés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette plateforme connaît d’ores et déjà un très gros succès. 1 000 signalements intéressants ont ainsi déjà été utilisés et ont permis plusieurs arrestations aux 4 coins de la France. Dans le Pas-de-Calais, 90 kilos ont été saisies dans le cadre d’une perquisition suite à un signalement transmis sur la plateforme. Un exemple parmi tant d’autres que l’étau tend à se resserrer autour des trafiquants les moins discrets, même s’il sera évidemment impossible d’endiguer définitivement le trafic.