La NFL a annoncé ce jeudi soir la signature d’un nouveau contrat de diffusion. Au total, la ligue de football américaine va toucher 113 milliards de dollars sur une période de 11 ans.

C’est un chiffre à peine croyable que va toucher la NFL jusqu’en 2033. Si elle gagnait jusqu’à présent 5,9 milliards de dollars par an au total grâce à ses différents contrats, la ligue américaine de football américain va doubler ses revenus de diffusion à partir de 2022. Grâce à Amazon Prime Video, CBS, ESPN, ABC, FOX et NBC va empocher un chèque de 113 milliards de dollars jusqu’en 2033, soit un montant de 10,3 milliards par saison. Un accord record dont s’est évidemment félicité dans un communiqué Roger Goodell, président de la NFL : “Ces nouveaux accords médiatiques offriront à nos fans un accès encore plus important au sport qu’ils adorent. Nous sommes fiers de développer nos partenariats avec les sociétés médiatiques les plus innovantes du marché. En plus de notre accord de travail conclu récemment avec la NFLPA, ces accords de distribution apportent une ère de stabilité sans précédent à la Ligue et nous permettront de continuer à grandir et à améliorer notre sport”.

Une grande nouvelle pour les franchises

Evidemment, si la NFL est la principale gagnante de ces nouveaux contrats, les franchises vont également pouvoir en profiter. Elles qui ont vu le salary cap, la masse salariale autorisée, baisser de 16 millions de dollars cette saison en raison de la crise sanitaire, vont voir ce montant augmenter dans les années à venir. Les joueurs, qui sont bien souvent les derniers maillons de la chaîne et ne gagnent qu’une infime somme d’argent en comparaison avec ce qu’ils génèrent, auront des arguments supplémentaires pour réclamer des contrats mieux rémunérés mais aussi plus sûrs. Car si les plus grosses stars bénéficient de contrats juteux, la majorité peut voir leur carrière s’arrêter du jour au lendemain sans assurance de pouvoir rebondir et sans garanties financières sur la durée…

À LIRE AUSSI: Les Buccaneers de Tom Brady remportent le Super Bowl, The Weeknd fait le spectacle à la mi-temps [Vidéo]