Lil Durk donnait un concert dans une boîte de nuit à Dallas lorsqu’un homme à ouvert le feu. L’assaillant a tué une femme et blessé 7 personnes…

Les Etats-Unis regorgent de faits divers en tout genre. Meurtres, règlements de comptes, cambriolages… Ces dernier mois outre-Atlantique, un nombre impressionnant d’histoires violentes ont impliqué des rappeurs et ont connu, malheureusement, une fin tragique. La dernière en date s’est déroulée au Pryme Night Club, une boîte de nuit huppée de Dallas dans laquelle Lil Durk était venu donner un showcase (sold out). Un concert qui a néanmoins vite tourné au cauchemar puisqu’un homme armé y a fait irruption vers 1h30 du matin (dans  cette nuit du vendredi 19 au samedi 20 mars), avant d’ouvrir le feu. Et le bilan est lourd, puisqu’une femme prénommée Daisy Navarrete, et âgée de 21 ans seulement, a été tuée lors de la fusillade, alors que 5 autres personnes auraient été blessées par balles. 2 individus également touchés se seraient rendus à l’hôpital quelques minutes après la fusillade, portant le total des blessés à 7. Les victimes oscillaient, d’après les informations de la police, entre un état stable pour certaines, et critique pour d’autres. Durk n’aurait quant à lui pas été touché pendant l’assaut, et irait bien.

À LIRE AUSSI: Miami : le crash d’un avion de tourisme fait 3 morts et un blessé [Vidéo]

Une violente altercation

Selon les quelques infos qui circulent, le tireur se serait disputé avec une autre personne dans le club. Une bagarre aurait alors éclaté, et un témoin aurait tenté d’y mettre fin. Furieux, le suspect – vêtu d’une casquette et d’une veste avec des inscriptions au dos (photo ci-dessous) – aurait alors sorti une arme et commencé à tirer. Quelques minutes seulement après le drame, la police a déclaré que le tireur s’était échappé, et l’enquête serait toujours en cours actuellement. Dans ce cadre, une récompense de 5 000 dollars sera offerte à toute personne qui livrera des informations débouchant sur une arrestation et une inculpation. Ce nouvel épisode de violence a beaucoup inquiété les fans, qui craignaient de perdre un autre membre iconique d’OTF (Only The Family). Pour rappel, le 6 novembre, c’est King Von qui trépassait suite à une fusillade devant un club d’Atlanta. Décédé à 26 ans seulement, l’artiste était considéré comme le protégé de Durk Banks (de son vrai nom), et était signé sur son label OTF. Ce dernier lui a d’ailleurs rendu hommage lors de la sortie de son album The Voice, en dévoilant une cover sur laquelle il apparaissait à côté du défunt. Le 5 mars, il a également sorti un projet avec l’ensemble des artistes de son label baptisé Loyal Bros sur laquelle apparaît Von. Un beau moyen pour lui de pérenniser l’art d’un rappeur qui, à l’instar de Pop Smoke, s’est éteint bien trop tôt sous une pluie de balles…

Fusillade Lil Durk