Youssoupha a fait l’éloge de La Fouine, déclarant qu’il était l’un des rappeurs l’ayant mis le plus en difficulté…

3 ans après Polaroïd experience, Youssoupha a dévoilé ce 19 mars, un nouvel album baptisé Neptune terminus. 16 morceaux et des invités exceptionnels à l’instar de Lefa, Dinos, Gael Faye, Josman et Jok’air qui ont tous contribué à permettre à l’opus de jouir d’un succès d’estime conséquent quelques jours seulement après sa sortie. Actuellement en promotion pour défendre son projet, le Lyriciste Bantou s’est confié dans l‘émission Le Code d’Apple Music. Durant l’entretien, on lui a notamment demandé quels furent les rappeurs face auxquels il s’est senti le plus en difficulté au cours de sa carrière. S’il a cité Sofiane et Ninho sur Grand Paris, un autre nom lui est immédiatement venu en tête : La Fouine.

Youssoupha – Neptune Terminus :

À LIRE AUSSI: Youssoupha : écoute son nouvel album Neptune Terminus avec Lefa, Dinos, Josman… [Sons]

Youss’ fait l’éloge de La Fouine

Nous sommes en 2012 lors du featuring entre Youssoupha et La Fouine. Youss’ se remémore alors : “On avait posé Paname Boss sur l’album de La Fouine (Drôle de parcours, Ndlr). Il y avait du beau monde, il y avait Niro, il y avait Sniper, etc. Donc je m’étais donné vraiment de fou pour sortir un gros couplet. Ça avait bien pris à l’époque.” Conscient du buzz conséquent autour du Prims parolier, Laouni proposa alors à ce dernier d’enregistrer un autre featuring, qui serait lui aussi disponible sur Drôle de parcours. Un morceau qui verra bel et bien le jour et qui s’intitulera Il se passe quelque chose : “J’y suis allé un peu tranquille, parce que La Fouine il est tranquille, tout ça. En fait, il est dur comme rappeur, en vrai il est dur ! On peut dire ce qu’on veut, on peut penser ce qu’on veut, le seul truc faux, c’est quand on dit : “ouais, La Fouine, il sait pas rapper”. C’est faux de fou, il est fort de fou. Et, pourtant j’en ai confronté des rappeurs, mais là il était en feu, et je me suis senti en difficulté”. Un bel hommage (à 22 minutes 30 dans la vidéo ci-dessous) pour un artiste trop souvent décrié, mais dont le talent et la technique restent indéniables…

La Code – La Fouine :