Opposé cette nuit du 27 au 28 mars à Stipe Miocic pour une revanche, plus de 2 ans après leur 1er affrontement, Francis Ngannou est parvenu à envoyer son adversaire au tapis, et est devenu le nouveau champion des poids lourds de l’UFC.

C’est une performance majuscule qu’a réalisé cette nuit Francis Ngannou. A l’occasion de l’UFC 260, qui se déroulait dans l’UFC Apex de Las Vegas évidemment vide en raison de la situation sanitaire, le combattant camerounais affrontait pour la 2ème fois le champion des poids lourds Stipe Miocic, de nouveau avec l’espoir de récupérer la ceinture suprême. Plus de 2 ans après un 1er affrontement qui s’était conclu par sa défaite sur décision unanime, Ngannou n’a cette fois pas laissé passer sa chance. Dès l’entame du 2ème round, il est ainsi parvenu à placer un terrible enchaînement à un Miocic qui a bien tenté de résister mais n’a pas pu se sortir du piège tendu par son adversaire, plus déterminé que jamais. Vainqueur par KO, Ngannou devient donc le nouveau champion du monde des poids lourds, devenant au passage le 1er africain à devenir le champion de la catégorie-reine de l’UFC. Félicité par Israel Adesanya, Khabib Nurmagomedov ou Daniel Cormier, Ngannou semble d’ores et déjà tourné vers son prochain défi, un certain Jon Jones, justement très actif sur Twitter cette nuit.

“Ça va être un beau challenge pour moi”

L’ancien champion des mi-lourds, qui avait abandonné son titre et n’a plus combattu à l’UFC depuis février 2020 en réclamant d’être mieux payé par Dana White, a pris du poids ces derniers mois afin de monter d’une catégorie et d’aller se confronter aux combattants les plus lourds. Spectateur attentif de la victoire de Ngannou, Jon Jones s’est montré très clair, tweetant simplement après le combat : “Montrez-moi l’argent”. Le boss de l’UFC a lui expliqué qu’il espérait organiser un combat entre Ngannou et Derrick Lewis, tout en demandant au public s’il voulait de son côté voir le nouveau champion affronter la légende Jones. Enfin, le principal intéressé a évidemment ouvert la porte à un tel combat, qualifiant Jones de meilleur combattant de tous les temps, tout en se montrant très confiant sur sa capacité à le vaincre : “Pour moi, Jon Jones, c’est le plus grand de l’histoire, le GOAT. C’est une bonne chose pour l’UFC qu’il monte de catégorie. Ça va être un beau challenge pour moi et surtout une belle ligne sur mon CV. Mais je suis le champion et il va devoir passer par moi. C’est quand il veut, en juillet ou en août. Montrez-moi l’argent et je suis là”. Une chose est sûre, Francis Ngannou vient de rentrer dans une nouvelle catégorie cette nuit…

À LIRE AUSSI: UFC : Francis Ngannou bientôt opposé à Jon Jones ?