Ces dernières heures, la presse espagnole a affirmé que 2 joueurs de l’OM étaient impliqués dans une fête illégale à Badalona, en Espagne. Il s’agirait en fait de Leandro Balerdi et de Pol Lirola, et ce dernier est même désigné comme étant l’organisateur de cette soirée.

C’est une affaire qui risque de faire du bruit dans les prochains jours du côté de l’OM, et pourrait avoir des conséquences importantes pour 2 membres de la défense olympienne. Ce lundi, la presse sportive espagnole explique qu’une fête organisée illégalement dans une villa de location de Badalona, en Catalogne, et réunissant une trentaine de personnes, avait été stoppé durant le week-end par la police. Et si, malgré la situation sanitaire, cette affaire reste tout à fait banale, elle a pris un autre tournant puisque 2 joueurs de l’OM y auraient participé. Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que Marca révèle l’identité de ces participants un peu particulier, en l’occurrence l’argentin Leandro Balerdi et l’espagnol Pol Lirola. Ce dernier, qui est lui-même natif de la banlieue de Barcelone, est même présenté comme l’un des organisateurs de cette fête qui a été dénoncée par des voisins et a provoqué l’intervention de police.

Une affaire aux lourdes conséquences ?

Selon les premiers détails révélés par la presse, les policiers se seraient d’abord vu refuser l’entrée par les locataires, avant que le propriétaire n’intervienne pour les autoriser à rentrer. C’est alors que les agents seraient tombés sur la trentaine d’invités, qui ont visiblement tous reçu une amende. Néanmoins, organisateurs et participants pourraient de nouveau avoir à faire avec la justice catalane, pour non-respect des consignes sanitaires mais aussi pour refus d’obtempérer. Evidemment, l’OM pourrait aussi sanctionner ses joueurs tout comme l’Etat Français, et ils devraient de toute façon devoir respecter une période d’isolement pour être autorisé à jouer.

À LIRE AUSSI: Mercato : Du mouvement à l’OM, Slimani tout proche de Lyon