Boosie Badazz s’est, une nouvelle fois, fait bannir d’Instagram, cette fois-ci, à cause d’une vidéo où on le voit gifler un individu dans une station essence…

Le 2ème compte Instagram de Boosie Badazz a été supprimé samedi 27 mars après que ce dernier ait offert à un homme la somme de 554 dollars afin de pouvoir le gifler pour une scène du clip Period dans lequel apparait DaBaby. Quelques jours avant le tournage, Boosie publiait une vidéo sur son compte Instagram en déclarant :J’ai 554 dollars pour la personne qui me laissera lui coller une méga gifle lors du tournage du clip de Period […] Je vais arriver fort sur cet enfoiré, le mec me cherchera des noises, et je vais lui en coller une grande.BOP ! Mais cela devra paraître réel aussi”. Et visiblement, il a trouvé preneur. La vidéo en question montre ainsi un homme s’approcher du rappeur originaire de Bâton-Rouge à la caisse de la station essence et lui dire : “T’es l’un de ses rappeurs démodés qui ne peut pas rapper. Comment oser me dire que t’es un rappeur ?. S’en est suivie la fameuse gifle de Boosie sur l’heureux volontaire, qui a, soit dit en passant, failli tomber KO après l’impact. La vidéo devient virale et fait le tour d’Internet, ce qui a poussé Instagram à désactiver une nouvelle fois le compte du Mc pour “non-respect des règles de l’application”. 

À LIRE AUSSI: Boosie Badazz ne veut pas s’excuser à Dwayne Wade après ses propos contre son fils

Boosie Badazz insulte Mark Zuckerberg

Il est vrai qu’Instagram ne savait peut-être pas que la vidéo de cette claque monumentale faisait partie intégrante d’un tournage, mais la plateforme détenue par Facebook n’a pas hésité une seule seconde à couper ce 2nd compte de Lil Boosie. Et pour cause, ce n’est pas la 1ère fois que l’interprète de Thug Life se fait reprendre par Insta. En août 2020, déjà, Boosie avait vu son compte originel être supprimé après avoir fait plusieurs lives contenant des images à caractères pornographiques, à l’image de ceux de Tory Lanez, dans ses fameuses Quarantine Radio. A cette époque, Booz’ avait déjà essayé de demander à Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, de réactiver son profil, prétextant que pour les artistes, il était difficile de faire de l’argent et garder une visibilité en ces temps de crise sanitaire, et que les réseaux sociaux étaient leurs outils majeurs pour cela. Mais après ce nouveau bannissement, Boosie s’en est pris plus fermement à Zuckerberg en tweetant ce dimanche 28 mars : “@zuck t’es un raciste” ! Sans réponse de ce dernier (et on peut comprendre !), Boosie, qui n’a pas récupéré son compte IG, a préféré en ouvrir un nouveau, le 3ème de sa carrière virtuelle. (@hesbackagain2021) ! Même s’il dépasse les bornes de temps en temps, il n’en reste pas moins l’un des rappeurs les plus drôles sur les réseaux outre-Atlantique.