Niro a poussé un coup de gueule à l’encontre d’un compte Twitter suisse après que celui-ci ait relayé des informations erronées…

Niro sortait la 2nde partie de sa série d’EP’s Sale Môme ce vendredi 26 mars. Un opus sur lequel on retrouve notamment un featuring avec Soolking ainsi qu’un solo de Djalito sur la dernière piste. Alors que les chiffres en mid-week sont tombés hier, une page suisse baptisée Gemma sur Twitter a déclaré que Niro avait vendu : “720 exemplaires en 3 jours avec son album Sale Môme [dont] 7 en physique, 0 en digital et 718 en streaming”. Des informations totalement fausses – qui ont été sujettes à de nombreuses moqueries sur Twitter durant la soirée du lundi 29 mars – selon le rappeur de Blois qui a jugé bon de rétablir la vérité. Il a donc cité le tweet en question, en apportant sa réponse en retour et annonçant l’arrivée du roro : “Faux et usage de faux… Aucun album est sorti en physique. Seulement 4 titres en streaming. Sale Môme est bientôt disque d’or l’équipe”. Tout en gardant son calme, il ajoutait dans un 2nd message : “je sais pas qui vous a donner ces chiffres mais avant de diffuser des bêtises renseignez vous les gars” ! Voilà les pendules remises à l’heure…

À LIRE AUSSI: Niro : écoute le 2ème EP de Sale Môme, avec Soolking [Sons]

Un récent coup de gueule contre le SNEP

Toujours à propos des histoires de chiffres de ventes, le natif d’Orléans s’en était pris au Syndicat National de l’Edition Phonographique au sujet de calcul de ces derniers il y a 2 semaines. En story Instagram, il avait déclaré que les comptes du SNEP n’étaient pas bons et qu’ils minimisaient les statistiques, s’appuyant notamment sur les chiffres d’Universal Music France : “Je sais pas comment vous comptabilisez mais c’est pas clair tout ça la famille”, enchainant d’ailleurs en expliquant que Stupéfiant était disque d’or “depuis longtemps”, mais qu’aucune déclaration officielle n’avait été faite à ce sujet. Il avait ensuite continué son combat pour la vérité et la reconnaissance de ses scores de ventes, déclarant notamment : “700 000 albums vendus au total, juste à la sueur de ma plume, sans radios (sauf indé), sans grosse machine marketing derrière et surtout sans tricher. Les chiffres c’est juste des médailles, très souvent trafiqués d’ailleurs, c’est même plus un secret”. Il y a une dizaine de jours, Booba avait également taclé Niro à propos de ses chiffres de vente, arguant un violent : “Occupe-toi de tes sons qui streament pas”…