Swagg Man vient d’être condamné à 5 ans de prison pour escroquerie. Il était déjà incarcéré depuis près de 2 ans…

Si Swagg Man a semblé mener l’American Dream au sein même de l’Hexagone au beau milieu des années 2010, le rêve a viré au cauchemar. Agée de 34 ans, la sulfureuse personnalité publique était déjà en détention en Tunisie – pays dont il est originaire – depuis juillet 2019, dans l’attente de son procès. A l’époque, la justice locale l’avait soupçonné d’avoir arnaqué une dizaine de personnes, dont ses fans, expliquant sur Instagram qu’il comptait construire une mosquée, un hôtel ainsi qu’un orphelinat avec les différents fonds récoltés. En outre, il est également sous le coup d’un mandat d’arrêt en France depuis novembre 2019, où il est accusé d’abus de confiance. L’un de ses associés, également condamné dans le cadre de cette affaire est pour sa part en fuite, comme l’a expliqué le substitut du procureur général du tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali.

Swagg Man

À LIRE AUSSI: Famous Dex risque une très grosse peine de prison

5 ans de prison ferme

La justice tunisienne avait intercepté des virements de plus de 5 millions d’euros de la Suisse vers son compte en banque. Toutefois, la provenance de cet argent restait inexplicable. Raison pour laquelle il vient d’être condamné par la Chambre criminelle spécialisée dans les affaires de corruption financière à une peine de 5 ans de prison ferme et une amende de 100 000 dinars (soit 30 000 euros) ce lundi 29 mars. Un coup dur donc pour le rappeur, qui avait goûté au succès grâce à son image provocante et son amour outrancier pour le luxe et les tatouages. Certains de ses morceaux avaient d’ailleurs connu un engouement conséquent, à l’instar d’Hôtel, Impressionnant ou encore Crois en tes rêves, tous sortis entre 2015 et 2016 et qui cumulent respectivement 4 millions, 3 millions et 18 millions de vues sur YouTube. Expatrié en Tunisie, il continuait de faire de la musique comme le montre son dernier titre en date, intitulé Lila Zina اللّيلة زينة et sorti quelques semaines seulement avant son incarcération…

Swagg Man – Lila Zina اللّيلة زينة :