Encore en réflexion quant à son avenir avec le PSG, lui qui sera en fin de contrat à l’été 2021, Kylian Mbappé a affirmé, après la rencontre opposant la France à la Bosnie Herzégovine, être fatigué par les critiques qu’il peut recevoir dans l’hexagone.

Titulaire face à l’Ukraine et en Bosnie Herzégovine, et entré en jeu au Kazakhstan, Kylian Mbappé ne s’est pas vraiment mis en valeur ces 10 derniers jours avec l’équipe de France, n’inscrivant aucun but – et ratant même un pénalty – et n’apparaissant surtout pas vraiment inspiré. Des performances qui lui valent de nouvelles critiques relativement dures et qui peuvent paraître exagérées, même si les attentes sont forcément élevées en raison de son énorme talent. Présent face à la presse après la rencontre de ce mercredi soir, conclu par la victoire 1 à 0 des Bleus, l’attaquant du PSG a ainsi confirmé qu’il n’avait toujours pas pris de décision quant à son avenir en club, alors que son contrat prendra fin à l’été 2021 et qu’il doit décider dès à présent s’il souhaite prolonger à Paris. Il s’est également livré quant à l’un des arguments qui pourrait jouer dans sa décision future, ne rassurant pas vraiment les supporters du club de la Capitale.

À LIRE AUSSI: Ligue des Champions : Haaland remercie Mbappé après son doublé

“Bien sûr que ça fatigue”

A l’occasion d’un entretien pour RTL, Mbappé a ainsi mis en avant les critiques qu’il pouvait recevoir en France, et a très clairement affirmé que cela pouvait compter dans sa décision : Bien sûr que ça fatigue, surtout quand tu joues pour un club de ton pays, que tu donnes tout pour ton équipe nationale… À un moment, ça fatigue, oui. C’est différent pour les joueurs qui jouent à l’étranger, qui ne reviennent en France que pour l’équipe nationale. Moi, je suis là tout le temps, alors ça parle beaucoup plus. Mais je connaissais ce contexte en signant à Paris (…) On verra pour la suite. Bien sûr que ça joue aussi. Après, il n’y a pas que ça. Le plus important, c’est de se sentir bien où on est et de prendre du plaisir tous les jours. Si ça avait avancé, je serais déjà venu en parler. Je le ferai quand j’aurai pris ma décision”. Et si sa prise de parole peut sembler légitime, certains internautes ont tout de même rappelé à Mbappé que les supporters et la presse espagnole, qu’il s’agisse de celle suivant le Real Madrid ou le Barça, sont au moins aussi exigeants qu’en France. Cristiano Ronaldo ou Benzema ont notamment été sifflés alors qu’ils évoluaient sur la pelouse du Santiago Bernabeu. Autant dire que même en cas de départ, l’ancien monégasque ferait l’objet de nombreuses critiques en cas de mauvaises performances…