Comme le veut la tradition, quelques médias et artistes se sont adonnés à des poissons d’avril dans le rap game. Malheureusement, quelques-uns n’ont pas eu l’effet escompté !

Le 1er avril est une date symbolique, puisqu’elle est synonyme de farces et plaisanteries pour les plus jeunes et les esprits les plus taquins. Si quelques-uns s’amusent à coller des poissons dans le dos de leurs proches, les médias et les personnalités publiques n’hésitent pas à piéger leur audience, comme nous avons pu le faire ce jeudi dans nos articles avec le clash de Kendrick Lamar contre Drake, ainsi qu’avec le 1er album studio de Maeva Ghennam. Toutefois, l’effet attendu n’est pas forcément au rendez-vous, et le message pas forcément bien perçu. Si nos canulars ont, semble-t-il (en toute objectivité !!! LoL), été plutôt bien perçus, certains n’ont pas connu les mêmes retombées, à l’instar du média, Raplume. Le compte Twitter en question avait choisi de faire croire à sa communauté qu’un featuring entre Naps et Freeze Corleone – 2 artistes très appréciés par cette page – était en préparation, allant même jusqu’à créer une fausse citation du professeur Chen. Mais contre toute attente, la contenu n’a visiblement pas vraiment plu à ce dernier qui a déclaré : “Archeum c’est quel genre de promo de merde ça encore ?” Dans la foulée, Raplume a tenu à rectifier le tir, en signifiant que Naps n’était pas à l’initiative de cette blague  : “C’est un poisson d’avril de notre part, l’artiste n’a rien à voir”. Passablement énervé, Freeze a répliqué en écrivant : “Reste digne et répète sans chouiner stp” – une référence au groupe des Pessi, qui agite Twitter -, avant d’apporter son soutien à Naps dans un nouveau tweet, déclarant définitivement la guerre au média : “Grosse force au frero et fuck raplume tous les jours”. Si le message est passé, reste que l’expérience servira d’exemple pour tous. Forcément, tout le monde ne partage pas le même humour, surtout quand on utilise l’image des artistes. Pierre Desproges, lui, préférait dire : “On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui.”

Raplume freeze corleone

À LIRE AUSSI: Maeva Ghennam va sortir son 1er album, Zumba Bebew, avec JuL, Wejdene… [Photos]

Dj Quick fait une blague qui ne passe pas

De l’autre côté de l’Atlantique, le légendaire producteur américain natif de Compton Dj Quick, qui a largement contribué à l’essor du courant westcoast, a fait croire à ses fans qu’il avait été la cible d’une fusillade, et qu’il avait été touché à 2 reprises. Une révélation qui apparaissait tout à fait plausible au vu de tous les meurtres par balles recensés aux States ces derniers mois, et qui a logiquement inquiété ses fans. Et bien que Quick a finalement précisé peu de temps après qu’il s’agissait d’un poisson d’avril, ses followers ont largement montré leur hostilité à cette blague de mauvais goût pour beaucoup d’entre eux… Probablement pas la meilleure blague de son répertoire en effet !

Dans le même temps, le site nigérian NotJustOK a quant à lui prétendu que Jay-Z allait sortir en exclusivité pour Tidal un album sur le thème de l’Afrique baptisé Ascension. La pochette, la cover et la tracklist avaient été dévoilées. On y retrouvait en guests Beyoncé, Rick Ross et H.E.R., mais aussi des artistes africains comme Nasty C, Femi Kuti, Olamide et Sarkodie. Nasty C avait même partagé cette fausse liste de morceaux sur Instagram à ses 3 millions d’abonnés, crédibilisant tout de suite l’information. Les instigateurs de ce prank avait, de leur côté, poussé le délire en publiant un communiqué de presse de Hova : “J’ai toujours voulu entrer en contact avec mes racines et me connecter à la Terre Mère. Vous savez, l’Afrique regorge de tellement de talents et j’ai ressenti que c’était le moment d’aller puiser dans ces talents. Avec Ascension il n’est pas juste question de parler ou de se pencher sur l’Afrique, il s’agit aussi de rendre aux gens, se familiariser avec cette culture et encore plus avec la Terre Mère.” Une petite boutade qui est entrée dans les tendances Twitter aux US, mais qui a partagé les fans, entre ceux qui étaient emballés de découvrir ce nouvel opus, et ce concept autour de l’Afrique, contre ceux qui n’ont pas apprécié qu’on touche à la légende du rap new-yorkais.