Brahim Bouhlel et ses compères ont été violemment insultés par Lacrim après la publication de leur vidéo polémique sur le Maroc.

Si internet et les réseaux sociaux permettent à certains talents d’émerger à une vitesse folle, ils peuvent aussi contribuer à enfoncer certaines personnalités 6 pieds sous terre. C’est le cas de Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et du snapchatteur Zbarbooking qui ont jugé bon de dénigrer des femmes et des enfants marocains dans une vidéo “humoristique diffusée sur la toile, alors qu’ils se trouvent eux-même en vacances dans le pays. Et le retour de bâton fut immédiat puisque les 3 hommes ont été condamnés de manière ferme par de nombreux rappeurs sur les réseaux sociaux, parmi lesquels Maes, Niro, Kamelancien, Booba ou encore Mister You. Menaces, unfollow, insultes, les protagonistes de cette bien mauvaise blague en ont pris pour leur grade ces derniers jours. Ils ne sont pas au bout de leur peine puisque c’est désormais Lacrim qui a décidé de leur faire passer un petit message.

À LIRE AUSSI: Brahim Bouhlel attaqué par Booba, Mister You et Maes suite à sa vidéo polémique

Lacrim en colère

Sur Snapchat, le rappeur a pris la parole pour revenir sur l’une des affaires qui secoue les réseaux sociaux actuellement : “Faut savoir que c’est des trous du c*l déjà. Ça c’est indéniable”, explique-t-il avec agressivité et colère. Lacrim, qui a tourné dans la saison 1 de Validé, n’a pas fait preuve de compassion à l’égard de son ancien collègue de tournage, puisqu’il a continué les invectives : “Quand je les vois dans la vidéo, il y a un trou du c*l qu’est en train d’insulter d’un peuple, mais il y a un autre en face qu’est en train de jouer le jeu”. Exprimant l’amour qu’il a pour le Maroc, il encourage ses followers à ne pas se diviser, mais plutôt avancer ensemble : “La preuve, si je fais cette vidéo c’est pas parce que je suis algérien. C’est parce que ça m’a touché. Tu fais ça a des enfants devant moi je t’aurai marbré. Je t’aurai marbré ta mère […] Vous, vous êtes des trous du c*l, vous avez pas d’éducation, vous avez pas vécu, vous avez pas de savoir-vivre, vous avez pas de respect”. Le déferlement de haine envers les 3 hommes n’en finit donc plus…