Nouvelle sensation rap du 92i, SDM débarque ce vendredi 9 avril avec Ocho, une carte de visite qui témoigne de sa polyvalence et de son appétit vorace de rap. Focus sur le Numéro 8 du label de Booba…

“100-8 c’est le gang, intouchable est le gang”, entonnait SDM dans La Zone en featuring avec Booba, leur morceau sorti en 2020. Il faut dire que le 92 – le résultat de la soustraction 100-8 et également le numéro de son département d’origine -, c’est tout une histoire pour le jeune rappeur. Né à Meudon et originaire de Clamart, le 92 est la toile de fond de ses récits depuis toujours, mais c’est aussi le non moins mythique nom de son label, 92i, avec lequel il sort aujourd’hui son 1er opus Ocho. C’est donc tout naturellement par le 92, plus précisément Clamart que l’on débute notre entretien en 5 mots avec SDM. C’est comme Springfield”, lance SDM sur un ton débonnaire tandis qu’il évoque son adolescence dans cette ville de banlieue à l’ouest de Paris.

sdm ocho interview

À LIRE AUSSI: SDM : écoute Van Damme, nouvel extrait de son 1er projet Ocho [Son]

Du 92 au rap game…

Autre ville importante dans la construction du rappeur : Kinshasa. Originaire du Congo, SDM s’y est rendu de nombreuses fois durant son enfance. C’est là, de son propre aveu, que se forgent les prémisses de sa culture musicale bien avant le rap. C’est ainsi qu’on le retrouve sur son 1er opus Fally Ipupa. Côté rap, difficile de ne pas évoquer PLK, compagnon de longue date, lui aussi originaire de Clamart. En 2019, alors qu’SDM allait lâcher la musique suite à plusieurs déceptions, Polak a fait partie de ceux qui l’ont poussé à continuer. Un acharnement qui va payer puisque c’est sur Jack Fuego avec PLK que Booba est convaincu du talent d’SDM et se décide à le signer sur son label 92i. Débute alors une nouvelle aventure pour le Mc du 92. Déterminé à montrer l’étendu de ses techniques, il peaufine en 2020 la création de son 1er opus, Ocho, avec Booba en guise de directeur artistique.

Morceau phare du projet, SMD nous touche quelques mots de Van Damme et sur son rapport avec le sport. Loin des sports de combat, sa passion à lui, c’est le football. Il nous explique notamment comment il a rencontré Timal et Maes sur les terrains avant même qu’ils apprennent qu’il rappe…

SDM – L’interview en 5 mots :