Moins d’une semaine après que le défenseur français du FC Valence Mouctar Diakhaby ait accusé le joueur de Cadix Juan Cala d’insultes racistes, la Liga a affirmé n’avoir “aucune preuve” que ces faits se soient déroulés.

Dimanche dernier, dans le cadre de la 29ème journée du championnat d’Espagne, le FC Valence se déplaçait sur la pelouse de Cadix dans un match sans grand enjeu puisque les 2 équipes se trouvent dans le milieu du classement. Et si les locaux sont parvenus à arracher une victoire 2 buts à 1 en fin de match, ce match a surtout défrayé la chronique pour une affaire très grave. A la 30ème minute, le défenseur de Valence Mouctar Diakhaby va se désintéresser totalement du jeu pour s’en prendre au défenseur de Cadix Juan Cala. Le Français va rapidement affirmer que son adversaire avait tenu des insultes racistes à son encontre, des faits qu’il a confirmé mardi lors de sa 1ère prise de parole publique après l’incident dans laquelle il avait expliqué avoir été insulté de n*gro de mierda. Et si Cala s’est de son côté défendu des accusations qui sont portées contre lui, la Liga a elle rendu dès ce vendredi ses conclusions.

À LIRE AUSSI: Le défenseur français du FC Valence Mouctar Diakhaby victime d’insultes racistes

La Liga n’a “aucune preuve”

S’appuyant sur l’analyse des enregistrements captés lors du match ainsi que les conclusions d’une société d’experts en lecture labiale, la Liga a publié un communiqué pour affirmer qu’elle n’avait aucune preuve d’insultes racistes lors du match : “Après avoir analysé les éléments, il est conclu que l’on ne trouve dans aucun des médias disponibles de la Liga des preuves que le joueur Juan Torres Ruiz (Juan Cala) a insulté dans les termes rapportés par Mouctar Diakhaby. Plus précisément, les fichiers audiovisuels et numériques disponibles ont été examinés, les audios de l’échange, les images diffusées et ce qui a été diffusé sur les différents réseaux sociaux ont été analysés”. Une version des faits qui va à l’encontre d’un Diakhaby qui aura très rapidement l’occasion de réagir sur cette conclusion. En attendant, aucune sanction ne sera appliquée contre aucun des 2 protagonistes…

À LIRE AUSSI: Racisme lors du match Cadix-Valence : Mouctar Diakhaby prend la parole