Alors qu’ils s’affronteront pour la 3ème fois le 10 juillet prochain lors de l’UFC 267, Dustin Poirier et Conor McGregor se sont embrouillés sur Twitter. Le 1er accuse le second de ne pas avoir fait de don à sa fondation comme il l’avait promis avant leur dernier combat en janvier.

Le 24 janvier dernier, à Abu Dhabi, Conor McGregor faisait son grand retour dans l’octogone de l’UFC, près d’un an jour pour jour après sa victoire contre Donald Cerrone. Opposé à Dustin Poirier, l’Irlandais s’inclinait par KO lors du 2ème round, une défaite marquante et qui tombait surtout très mal puisque le titre de la catégorie des poids légers est désormais sans propriétaire, laissé vacant par un Khabib parti à la retraite. Malgré tout, avant et après le combat, McGregor s’était montré très amical envers son adversaire, lui témoignant à plusieurs reprises son respect et le félicitant chaleureusement après sa victoire. The Notorious s’était également engagé à faire un don important de 500 000 dollars à la fondation de Poirier, The Good Fight Foundation, qui tente de venir en aide à des familles en difficulté aux Etats-Unis mais aussi de participer à des actions humanitaires à l’étranger. 

À LIRE AUSSI: Conor McGregor mis KO par Dustin Poirier… Khabib s’exprime ! [Vidéo]

L’heure du règlement de compte

Sauf que le respect mutuel qu’ils entretenaient semble avoir nettement pris un coup, comme le prouve leur échange sur Twitter ce dimanche. Plus tôt, McGregor avait donné sa prédiction pour ce combat, affirmant qu’il pensait l’emporter par KO lors du 4ème round. Un pronostic qui a visiblement fait rire Dustin Poirier, qui a réagi à ce pronostic… en lui rappelant qu’il avait promis de faire un don à sa fondation, ce que Conor n’aurait donc pas fait : C’est une prédiction marrante Conor ! Tu avais aussi prédit un don à ma fondation, et toi et ton équipe avez cessé de répondre après le combat de janvier. À bientôt. Le 10 juillet, je serais payé entièrement !”. Un tacle auquel le principal intéressé n’a évidemment pas tardé à répondre.

Et McGregor a ouvertement confirmé les propos de Poirier, expliquant qu’il n’avait pas reçu de plan pour l’utilisation de l’argent comme il l’avait demandé et laissant presque entendre que son adversaire pourrait détourner l’argent des dons : C’est un don, pas une dette. Nous attendions les plans pour l’utilisation de l’argent, ça n’est jamais arrivé. Je fais cela avec tous mes dons. Il faut savoir où l’argent va, point par point. Sinon, ça n’est pas bien utilisé. Comme c’est le cas pour beaucoup de ces fondations, malheureusement”.

Face à cette réponse, Poirier a déploré la réaction de McGregor et de son équipe ainsi que le non-respect de son engagement, d’autant qu’il explique que sa propre équipe avait tenté en vain de se rapprocher de celle de l’Irlandais : À 100%, ça n’a jamais été une dette. Tu as offert, nous avons accepté et, comme je l’ai dit, ton équipe n’a jamais répondu à nos emails concernant l’utilisatin des fonds ! Le 10 juillet, tu goûteras encore à la défaite. Nul doute que l’Américain, sans doute gonflé à bloc, aura l’occasion de se venger d’ici 4 mois, lui qui était apparu bien supérieur à son adversaire au cours du mois de janvier et pourrait s’offrir une place de prétendant numéro 1 au titre des poids légers avec une victoire.