Jay-Z a dévoilé la 1ère campagne publicitaire de sa marque de cannabis, Monogram, dans une thématique élégante…

Voilà quelques mois que Jay-Z a officiellement lancé sa marque de cannabis de luxe, Monogram, tandis que cette drogue douce est aujourd’hui légalisée dans de nombreux états aux Etats-Unis. Afin de la promouvoir au mieux, la légende vivante du hip-hop a décidé de créer une campagne publicitaire qui, à l’instar de l’image de la marque, s’avère très classe. Il a donc fait confiance au célèbre réalisateur de clips (et du film Belly), Hype Williams, pour mettre en boîte une série de photos. Ces images s’inspirent volontairement de l’œuvre de Slim Aarons, célèbre photographe américain du siècle dernier qui s’était fait un nom grâce à ces clichés de la haute société de l’époque. C’est donc dans cet esprit oscillant entre raffinement et élégance que Hype Williams a réalisé ces différentes photos, dans un lieu symbolisant à la perfection toutes ces caractéristiques : l’iconique maison de Franck Sinatra, à Palm Springs.

jay z monogram

À LIRE AUSSI: Jay-Z et Beyoncé, 600 000 dollars pour acheter la mythique couronne de Biggie ?

L’embourgeoisement du cannabis

Hype Williams est revenue sur les raisons qui l’ont poussé à utiliser ces différentes thématiques dans la réalisation de cette nouvelle campagne de pub. “La perception autour du cannabis a beaucoup évolué depuis le XXème siècle. Si vous me demandiez, à moi et à mes confrères, comment nous définissons la belle vie aujourd’hui, la weed en ferait certainement partie. Que nous fumions pour inspirer la créativité ou pour célébrer une réussite, le cannabis a une place légitime dans la culture moderne”, explique-t-il, avant de continuer : “HOV a une vision de l’industrie qu’il concrétise à travers Monogram. Son objectif pour cette campagne était de montrer à quel point le cannabis s’intègre parfaitement dans la vie d’aujourd’hui, et je suis honoré d’en faire partie”. Ces quelques clichés mettent en scène le rappeur Currensy, l’influenceuse Aleali May, le mannequin Slick Woods, le chef cuistot Ghetto Gastro ainsi que la rappeuse Chika, qui ont tous été stylisés par le directeur de la branche mode de Highsnobiety, Corey T. Stokes. Et alors que New York a légalisé il y a quelques semaines seulement la marijuana, Jay-Z s’est montré très enthousiaste : “La décision de New York de légaliser est une victoire pour l’ensemble du secteur, et je suis ravi que Monogram joue un rôle dans la concrétisation de ce message…

À LIRE AUSSI: Lil Wayne se lance lui aussi dans le bizness du cannabis

Outre Jay-Z, de nombreux artistes américains, et notamment des rappeurs comme Wiz Khalifa, Lil Wayne, Post Malone ou Snoop Dogg, dont on connaît bien leur passion pour la weed, mais aussi Drake ou Mike Tyson, ont investi dans ce secteur dont le potentiel est énorme et n’a pas fini de se développer, surtout depuis que les States (comme le Canada), état par état, a fait le choix de la légalisation…