Les candidates de télé-réalité Angèle, Rawell, Céline et Nathanya ont pris la parole pour dénoncer les agissements de la production des Anges

Les candidates de télé-réalité se rebellent pour soulever des sujets graves ! Ce jeudi 15 avril, un hashtag baptisé #boycottlesanges s’est retrouvé propulsé en TT sur Twitter. La raison : la prise de parole soudaine de plusieurs candidates de télé-réalité qui ont tenu à dénoncer le comportement de certains Anges, ainsi que les agissements de la production de l’émission d’NRJ 12, qui favoriserait l’acharnement, et prônerait une forme de prostitution. C’est Angèle, ancienne candidate de Love Island et des Marseillais vs Le Reste du Monde 5, qui s’est d’abord exprimée, elle qui fait partie de la 4ème saison des Vacances des Anges. Dans un live Instagram, elle a tout d’abord déclaré : “Stop, il faut que ça s’arrête ! Cette production favorise l’acharnement. Tant que vous regarderez Les Anges, une personne va se faire n*quer. Ce n’est pas normal que Rawell et Rania ont été éliminées pour de la violence alors qu’elles ont vécu bien pire.

les-vacances-des-anges-4

À LIRE AUSSI: Booba clashe Lartiste suite à l’affaire de sorcellerie avec Marwa Loud [Photo]

Angèle règle ses comptes avec Raphaël et la prod

Dans la suite de son live, Angèle est revenue sur l’odieux comportement qu’a eu Raphaël à son égard. Elle explique avoir été ouvertement draguée par ce dernier, qui est actuellement en couple avec Tiffany : “Tiff avait le seum de moi… Il n’y a jamais eu d’histoires de regards de travers, par contre les regards de Raphaël je les ai bien eus sur mon c*l ! Même une personne de la production me l’a confirmé. Le soir où Raph et moi on s’est embrouillés, il a dit devant Tiffany que je voulais le pécho.” Une fois ses nerfs passés sur les 2 candidats, l’ex de Greg Yega dans Les Marseillais a tenu à régler ses comptes avec la production, n’hésitant pas à balancer les noms. “Le soir de mon isolement, lorsque j’ai fait des stories pour tout expliquer, je n’oublierai jamais ce qu’elles m’ont fait !”, explique-t-elle, avant de continuer : “Nora et la rédactrice en chef, qui défendaient Raphaël en permanence, m’ont fait passer pour folle. Elles m’ont clairement dit qu’elles en avaient rien à fo*tre ! C’est eux qui m’agressent et c’est moi qui me fait sortir. Aurélie, Nathanya, Céline, Shanna, Yamina, aux yeux de la prod, toutes ces filles-là sont soi-disant des folles amoureuses de Raphaël, voilà ce qu’on m’a dit. Raphaël m’a balancé du produit ménager au visage ! Quand il m’a agressé l’autre soir, c’est moi qui suis partie en isolement…

Nathanya, Céline et Rawell prennent elles aussi la parole

Angèle a invité quelques-unes des candidates des Anges ayant vécu le même enfer durant le tournage. Parmi elles, Nathanya, Céline et Rawell (la jumelle de Rania). Pour les 4 femmes, les “anciens” candidats faisaient clairement vivre un cauchemar aux “nouvelles. “Mon expérience est allée jusqu’à pourrir toutes mes autres télés. Tellement Raph me haïssait, dans chaque tournage il y avait un ami à lui qui prenait la relève. C’était infernal !”, confie Nathanya, revenant ensuite plus en détail sur les crasses qui lui ont été faites par une autre candidate, très identifiée du grand public : “Dès le 1er jour dans La Villa, ils ont tout fait pour m’isoler. Sur le tournage, Sarah Fraisou m’a inventé un vi*ol et elle a balancé mon numéro sur les réseaux sociaux !” Dans la suite de son intervention, elle explique même que certains participants n’ont pas hésité à verser des pots remplis de terres sur elle et Céline durant leur sommeil.

Gabriella de la prod dans le viseur

Déterminée à faire tomber les grosses têtes de la production, Nathanya a parlé d’une certaine Gabriela, qui n’aurait pas eu des mots tendres, alors qu’elle traversait une passe très difficile durant le tournage : “Je suis allée voir Nora en larmes car j’avais tous les gros candidats contre moi pour ma 1ère télé. Gabriella, l’autre productrice, m’avait insultée de “sal*pe’ ! Nathanya n’aurait pas été la seule à subir les foudres de cette fameuse Gabriela, puisque Rawell se remémore également, avec rancœur : “Gabriella, c’est elle qui a aussi insulté Rania (sa sœur jumelle, Ndlr) ! Elle lui a parlé comme un chien alors qu’elle était en larmes. J’ai fait 3 aventures avec Sarah Fraisou et elle nous a fait du harcèlement. Je dis STOP ! C’est une mauvaise et la prod cautionne, ils vont dans son sens.” Rawell revient ensuite sur le harcèlement dont elle a été victime avec sa jumelle : “Avec ma sœur, ils nous ont isolées alors que c’est Ahmed qui a été violent. Ils voulaient nous faire péter un câble et nous faire partir car on dénonçait le harcèlement ! Si on ne faisait pas ce qu’ils disaient, ils nous disaient que d’autres prendraient notre place.”

Une certaine prostitution

Angèle a ensuite repris la parole sur le live, afin de faire comprendre aux internautes à quel point la production faisait du forcing pour que les filles vivent des histoires d’amour durant le tournage, mais pas que… Elles se devaient aussi d’être docile, et de se donner facilement aux différents hommes présents sur le cross : “ Nora nous a dit à nous les filles pour nous briefer avant qu’on rentre dans l’aventure : “Les filles, les mecs ils en peuvent plus. Ils sont à l’hôtel, ils vont exploser. Vous êtes à 2 doigts de vous prendre une giclée de sp*erme au visage !” Avant la 1ère séquence, Nora nous a dit qu’elle voulait voir la marchandise ! Ils nous voient comme des p*tes !” Rawell a ensuite raconté une histoire qui accable encore davantage la production : “Quand j’ai raté mon avion, la prod a envoyé les pompiers et la police chez moi ! J’avais changé d’avis, alors pour que je vienne en tournage ils m’ont cassé la porte. Ils leur ont dit que j’étais séquestrée ! Il y avait la comptable de la prod qui était devant ma porte. C’est des malades ! Ils m’ont affichée.” Des témoignages lourds de sens qui pourraient bien impacter la réputation d’un programme de télé-réalité phare depuis plus d’une décennie en France…