Le concert de Lil Durk à Phoenix dans l’Arizona s’est terminé dans le chaos samedi 17 avril après que des coups de feu aient été tirés…

Dans la soirée de ce samedi 17 avril avait lieu le concert de Lil Durk au Celebrity Theater à Phoenix (Arizona), mais tout ne s’est pas passé comme prévu Le show qui accueillait notamment Pooh Shiesty et Coi Laroy, s’est vu perturbé aux alentours de 22 heures, après que des coups de feu aient résonné dans une rue non loin du lieu de l’événement : “Vers 22 heures, il a été signalé à la police qu’un mouvement de foule avait eu lieu proche du 400 North 32 Street. Des coups de feu ont été tirés. Quelques personnes ont subi des blessures légères ne mettant pas leurs vies en danger. L’enquête est actuellement en cours d”investigation”, a déclaré Ann Justus, la porte-parole du département de police de Phoenix. Mais le flou entoure encore cette histoire, surtout au vu des rapports contradictoires recueillis après le show. On ne sait pas si c’est bien des tirs qui ont été entendus ou si c’est un son similaire et puissant qui a provoqué tout ce chahut. Dans une vidéo prise à la suite de ce coup de chaud général, on peut apercevoir le reste de la foule toujours en panique, ainsi que de nombreuses chaises éparpillées un peu partout dans la salle. La jeune femme qui filme a même la main (tremblante) en sang, une blessure qu’elle s’est faite lors du mouvement de foule.

À LIRE AUSSI: Lil Durk : une fusillade éclate pendant son showcase, une femme meurt ! [Vidéos]

Un manque de mesure de sécurité ?

Un événement peu glorieux pour le Celebrity Theater de Phoenix, qui depuis samedi soir se voit être pointé du doigt. La qualité du service de sécurité globale autour de l’organisation du show étant remise en question par de nombreux clients présents ce soir-là. C’est notamment le cas de Tahjee Gray, une jeune femme qui a été blessée alors qu’elle cherchait à se mettre à l’abri quand le chaos à commencé. Selon elle, le dispositif de sécurité mis en place par le théâtre était loin d’être suffisant : “Je ne suis pas en colère contre Durk, mais j’ai maintenant un problème avec cet établissement qui a mis en danger les vies de milliers de personnes”, a confié la demoiselle de 23 ans à TheShadeRoom. Tahjee en est sortie avec plusieurs coupures à la jambe, blessures qu’elle s’est faites lorsqu’elle a essayé de fuir les lieux : “Beaucoup de choses se sont passées en même temps. On n’est pas resté là à essayer de savoir ce qu’il se passait […] mes blessures sont les derniers de mes soucis. Mon souci principal, c’est le fait qu’il n’y avait pas de sécurité du tout”. La jeune femme a aussi déclaré penser à engager des poursuites judiciaires contre le théâtre. De son côté, Lil Durk a réagi aux événements dimanche 18 avril, au petit matin, en publiant en story Instagram des images du concert, avec cette légende : “Concert sold out à 10 000 personnes, aucune tragédie, arrêter de vouloir nous stopper”. Sans plus de commentaires, le rappeur semble insinuer que des individus mal intentionnés chercheraient à lui nuire. Des situations auxquelles le rappeur de Chicago est habitué, une fusillade ayant déjà eu lieu en mars 2021 à Dallas, qui avait fait 1 mort et 7 blessés. Concernant le show de Phoenix, de nouveaux éléments de l’enquête devraient bientôt nous permettre d’y voir plus clair.

Lil-Durk-Concert

Interrogé à la suite de ce drame, le manager du Celebrity Theatre a laissé entendre que 3 700 places de concert avaient été vendues pour cette soirée, mais qu’entre 5 000 et 7 000 personnes avaient réussi à entrer. Selon lui, outre les bruits de coups de feu entendus, le service de sécurité aurait été dépassé par le nombre de personnes et les mouvements de foule.