Alors que les différentes radios hexagonales connaissent une baisse drastique de leur audience, Booba leur a adressé un message piquant…

Outil de communication incontournable depuis son émancipation dans les années 80, la radio accompagne en réalité les Français depuis la fin du XIXème siècle. Si elle s’est imposée au cours des décennies suivantes comme un compagnon de route indéboulonnable des citoyens, elle n’a jamais semblé aussi mal-aimé qu’actuellement. Cette dernière connaît une baisse d’audience colossale, qui remet en cause son existence. A ce propos, le compte Twitter de France Culture tweetait ce dimanche : “La radio a perdu 300 000 auditeurs et auditrices depuis fin 2020, plus de 2 millions par rapport à l’an passé d’après les derniers chiffres de Médiamétrie. Du jamais vu, en partie dû à la pandémie de Covid-19, mais pas seulement”. Entre la pandémie de Coronavirus, mais surtout les évolutions technologiques et l’avènement de l’Internet et du digital, c’est donc tout un système qui flanche, mais selon Booba, la raison de ce déclin est toute trouvée.

À LIRE AUSSI: Booba souhaite escalader la Tour Eiffel nu avec Mohamed Henni [Vidéo]

La radio hermétique au rap

Booba n’a jamais caché son désamour pour les médias hexagonaux, et notamment les radios. S’il fait la guerre à de nombreuses stations spé et notamment la plus écoutée d’entre elle, Skyrock, c’est à l’ensemble du giron radiophonique qu’il s’en est pris ce lundi 19 avril sur Twitter. Kopp a posté un screen capture d’un tweet de Radio France (qui possède la radio rap, Mouv’), accompagnant son tweet de la légende suivante : “Ça vous apprendra à ne pas jouer de rap, à nous boycotter, nous les plus gros vendeurs, loin devant vos artistes de variété… vous disparaîtrez avant nous et vous l’aurez mérité.” Un véritable pied de nez à une industrie qui bat donc de l’aile, a fortiori en cette période de pandémie mondiale. En 2019, il avait déjà poussé un coup de gueule sur Instagram, déclarant à l’époque : “C’est quand même grave d’être les plus grands vendeurs de disques en France et de n’être joué sur aucune des plus grosses radios. Par contre, je suis sur que Angèle est jouée partout”. Vous l’aurez compris, c’est un combat de longue date que mène le Duc, qui avait d’ailleurs décidé de créer sa propre station, OKLM Radio, pour rendre au rap ses lettres de noblesses… Mais qui a malheureusement déjà fermé boutique !