Rejeté en masse par les fans de football, le projet de Super League européenne porté par 12 clubs fait aussi de nombreux mécontents chez certains acteurs du ballon rond.

C’est un projet qui provoque la colère et l’inquiétude des fans de football, dont la majorité est attaché à la tradition sportive et à une sorte de méritocratie. Ce dimanche soir, comme le New York Times l’avait annoncé quelques heures avant, 12 clubs “fondateurs” ont officialisé leur participation à une Super League européenne, en l’occurrence le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético Madrid, la Juventus, l’Inter, le Milan AC, Chelsea, Arsenal, Liverpool, Tottenham et les 2 clubs de Manchester. Cette nouvelle grande compétition, à laquelle certains réfléchissent depuis de longues années, verraient ces “grands” clubs s’affronter chaque semaine et a évidemment pour but de venir concurrencer et détruire la Ligue des Champions et son format trop ouvert et pas assez rémunérateur, selon eux.

Forcément, l’UEFA, qui reste soutenue par tous les Championnats locaux mais aussi par les grands clubs allemands et français, le Bayern Munich, le PSG, le Borussia Dortmund ou encore Lyon, a décidé de réagir. Comme la FIFA l’avait déjà exprimé en janvier, l’instance qui gère le football européen a réitéré les menaces, expliquant que les joueurs de ses équipes ne pourraient plus jouer pour leur nation par exemple ou que les clubs seraient exclus des championnats nationaux. Elle a aussi adopté en urgence un plan de réforme de la Ligue de Champions pas franchement attrayant et qui avait été porté par la majorité des clubs aujourd’hui partis vers cette Super League…

À LIRE AUSSI: Super League européenne : 12 clubs officiellement engagés, l’UEFA riposte !

Certains joueurs prennent position

Face à cette nouvelle qui fait l’effet d’un tremblement de terre sur la planète foot, quelques joueurs, dirigeants et personnalités du ballon rond ont décidé d’exprimer leur opposition à ce projet. A Manchester, les joueurs d’United – qui n’avaient pas été prévenus par leurs dirigeants – ont ainsi demandé la tenue d’une réunion en urgence ce lundi après-midi, tandis que le meneur portugais Bruno Fernandes a repris l’ode à la Champion’s League de son compatriote Daniel Podence, ajoutant simplement la phrase “Certains rêves ne peuvent pas être achetés”. Pendant que du côté de City, c’est un autre portugais, Joao Cancelo, qui a repris ce message tout en applaudissant publiquement son coéquipier en sélection, Jurgen Klopp et James Milner, respectivement entraîneur et capitaine de Liverpool ont eux ouvertement dénoncé ce projet dont fait pourtant partie leur club devant la presse à l’issue de la rencontre face à Leeds ce lundi soir.

Au Bayern, Benjamin Pavard a lui aussi clamé son amour pour la LdC tandis qu’au PSG, c’est Ander Herrera qui a défendu un football populaire permettant de voir les équipes les moins bien loties financièrement affronter – et parfois battre – les plus riches. Enfin, du côté des anciens joueurs, Gary Neville, Luis Figo, Daniel Alves ou encore Rudi Völler ont évoqué leur dégoût et leur tristesse face à cette réunion des clubs parmi les plus fortunés du Vieux-Continent. Désormais, certains fans attendent (avec tout de même très peu d’espoirs) qu’une grande star du ballon rond telle que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Karim Benzema ou Kevin de Bruyne prennent eux aussi la parole contre cette compétition…