Accusé par certains internautes de créer un groupe s’apparentant à une secte après avoir filmé plusieurs femmes installées chez lui à qui il intime l’ordre de se faire tatouer son nom sous peine d’être virée des lieux, Blueface a tenu à répondre aux rumeurs.

De retour avec un nouveau single dévoilé il y a un peu plus de 2 semaines après une longue absence musicale, Blueface s’est offert ce week-end une nouvelle polémique. Sur ses propres réseaux sociaux, le rappeur natif de Los Angeles a mis en ligne une vidéo d’une minute dans laquelle il filme son domicile. On y voit ainsi plusieurs femmes allongées sur des lits superposés qu’il réveille petit à petit en les prévenant : Soit elle se font tatouer son nom sur leur corps, soit celles qui refuseront seront virer de la maison. Une séquence qui a évidemment circulé largement sur les réseaux sociaux et que certains ont carrément comparé à une secte, tout en faisant référence aux sordides activités d’un certain R. Kelly il y a quelques années encore.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DJ Akademiks (@akademiks)

Les filles réunies… pour une télé-réalité !

Face à ces graves accusations, Blueface a souhaité s’expliquer sur Twitter, faisant d’abord mine de ne pas savoir ce qu’était une secte. Il affirme ensuite que les filles réunies chez lui étaient en fait présentes pour auditionner afin de participer à la 3ème saison de la télé-réalité qu’il a lancé l’an dernier et que les fans peuvent suivre, pour 40 dollars par mois, via son compte OnlyFansIl affirme ensuite qu’il prend soin d’elles, assument leurs besoins financiers, fait la publicité de leurs marques et les hébergent, tandis que lui réside pendant ce temps dans une autre maison qui lui appartient. Le rappeur explique ensuite qu’il a interdit les rapports sexuels entre hommes et femmes, avant de conclure en écrivant qu’il ne maltraitait absolument pas les femmes et qu’une future top modèle se trouvait parmi les candidates, ce qui tendrait selon lui à prouver que tout se passe pour le mieux. Il n’évoque pas en revanche les fameux tatouages à son nom que les filles seraient obligés de se faire et qui sont en partie à l’origine de la polémique…

“C’est quoi une secte ?”

“Pour les curieux, mon show est une série de trois semaines où je fais venir en Californie des femmes qui viennent de tous les Etats-Unis. Je ne reste pas dans la maison, je prends soin de tous leurs besoins financiers et lorsqu’elles sont là, je fais la promotion de leurs marques. On tourne toute la journée, restez connectés”

“On ne tolère aucun rapport sexuel entre les hommes et les femmes donc les femmes s’intéressent les unes aux autres. Au final, elles sont adultes et je ne peux pas tout contrôler. Ce qu’elles font fait donc partie de l’émission, connectez-vous des maintenant pour en voir plus”

“La future top-modèle américaine était dans un lit superposée mais vous êtes tous énervés contre moi”