Commercialisée depuis la mi-novembre, la PlayStation 5 réalise le meilleur démarrage de l’histoire pour une console de jeu avec déjà plus de 7,8 millions de ventes. Des chiffres d’autant plus impressionnants que la console reste très difficile à trouver dans le commerce.

En publiant ces derniers jours ses résultats financiers annuels, Sony a dévoilé une sacrée information puisque la firme japonais a révélé les derniers chiffres de ventes en sa possession de la PlayStation 5. Un lancement qui, s’il a été largement perturbé par la crise de la Covid-19 – ce qui a provoqué d’importants retards de production -, a malgré tout permis à Sony de battre le record de consoles vendues en 4 mois, un chiffre détenu jusqu’ici par la PS4. Comme le révèle Le Figaro, depuis sa sortie à la mi-novembre, plus de 7,8 millions d’exemplaires de la PS5 ont ainsi trouvé preneurs à travers le monde, dont 3,3 millions rien que depuis le mois de janvier. 

PS5
La PS5 dans sa version classique (vendue à 499 euros) et en édition digitale (399 euros)

Un chiffre d’affaires en nette progression

Une performance surprenante tant le nombre de joueurs n’ayant pas pu se procurer la fameuse console est encore très important en Europe, même si aux Etats-Unis, la PS5 continue d’exploser tous les records. Quoi qu’il en soit, ces résultats très encourageants ont permis à la branche “Gaming” de Sony de réaliser un chiffre d’affaires de 22 milliards d’euros en 1 an (soit une progression de 30% par rapport à l’an passé) et d’enregistrer un bénéfice net de 2,6 milliards d’euros. Et avec des chaines de production qui devraient – selon les dirigeants de Sony – retrouver un rythme plus important dans les prochains mois, le résultat commercial de la console devrait progresser à un rythme très important dans les prochains mois. Dans un contexte très particulier, Sony peut donc être très satisfait de sa performance, même si tout n’a clairement pas été parfait.

À LIRE AUSSI: L’excellent démarrage de la PlayStation 5 en France