Afin de lutter contre la surpopulation carcérale, Young Thug et Gunna ont payé les cautions de 30 prisonniers, afin de les libérer……

Ce n’est un secret pour personne, les conditions carcérales sont connues pour leur rudesse outre-Atlantique. A fortiori dans la célèbre prison du comté de Fulton, en Géorgie, où un rapport avait révélé que l’établissement était surchargé de plus de 400 détenues. A ce propos, un conseiller municipal d’Atlanta déclarait que les conditions de détention se classaient “parmi les pires” qu’il n’ait jamais vues. Un constat accablant contre lequel Young Thug et Gunna ont voulu lutter, à leur échelle, alors que d’autres comme Meek Mill ou même Kim Kardashian se sont engagés pour une révision du systéme. Ainsi les 2 rappeurs ont décidé de libérer 30 prisonniers du comté de Fulton enfermés pour des délits mineurs, en payant leurs cautions.Nous nous sommes réveillés et sommes allés à la prison avec l’avocat, les procureurs et les sociétés de cautionnement pour faire sortir autant de personnes que possible”, a déclaré Thugger.

À LIRE AUSSI: Young Thug dévoile son nouveau projet Slime Language 2 avec une énorme liste d’invités [Sons]

Un acte louable

Young Thug a également tenu à exprimer sa colère face aux personnes enfermées pour des délits mineurs, et dont les cautions fixées à des prix exorbitants les empêchent de retrouver la liberté. Pour leur part, les 30 prisonniers libérés grâce au soutien financier des 2 artistes d’Atlanta ont pu bénéficier d’un grand barbecue tous ensemble avant de retrouver leur famille. Et si quelques images de leur libération sont d’ores et déjà été diffusées, un clip dans lequel nous retrouverons plusieurs autres séquences sera également dévoilé prochainement. Wunna et Thug prévoient déjà de réitérer l’expérience à l’avenir, dans le but d’inspirer d’autres personnes ayant les moyens financiers à faire de même. Il y a quelques semaines, Unfoonk – le frangin du Thugger, signé sur le label YSL Records – a raconté comment Young Thug l’avait aidé à se sortir d’une peine de prison à perpétuité, et ce en lui payant un grand avocat. Une histoire qu’il a  racontée dans le clip de Real, extrait du projet Slime Language 2, paru le 16 avril…

Unfoonk & Young Thug – Real :