COUPLET 1
J’suis tellement loin
C’est parti pour quelques heures, écrire sur le monde
Exilé dans simulateur près des couleurs, sable en mouvement
Fonce-dé, trop pressé d’plus penser
Cerveaux dansent, donc on débranche, autodéfense, plus rien de censé
Sang dans ma tête, bouche, faut que j’me taise, que j’l’ouvre, ok
Trop de tes questions brusquent, bеaucoup de pression, muscles, trop d’strеss, peu d’émotions
Agression à chaque réflexion, balles, oppression, attaques, restrictions, black
Tu veux pas d’moi, tu veux pas d’nous, mais tu veux pas l’pire en face
Baltringue, salope, tasse-pé, j’te d’mande un minimum de respect

PRE-REFRAIN
J’calme mes nerfs, [j’vends des heu heu], Tango, j’balance des phrases sur une compo’
J’calme mes nerfs, [j’vends des heu heu], Tango, j’balance des phrases sur une compo’
Morose, mo-o-rose (ouais ouais)
Morose, mo-o-rose (ouais ouais)
(Sale, sale, sale…)

REFRAIN
Donne-moi ton tel’ que j’t’appelle et ramène à l’hôtel, comme si de rien n’était (sale, sale, sale)
Donne-moi ton tel’ que j’t’appelle et ramène à l’hôtel comme si de rien n’était (hey, sale)
Fais pas genre, fais pas genre, qu’on n’va pas le faire (nan-nan-nan)
J’t’entends t’épiler la chatte (bah ouais)
Fais pas genre, fais pas genre, qu’on n’va pas le faire (nan-nan-nan)
J’t’entends t’épiler la chatte (bah ouais)

COUPLET 2
Oh ouais,
Tu cherches l’amour, vient la mort, t’arrêtes pas d’causer du tord
Tu t’ouvres les veines mais encore, là t’ignores tous tes efforts
Tour à tour, les tes-por se ferment et tu t’fais des porcs
S’il le faut, tu le fais, il est faux tu le sais
Illico tu le fais, silicone dans la fesse, une icône dans la presse
Une michto dans la tess, jamais seule tu t’en sortiras
Il reste une place dans le corbillard, j’écris surtout c’que je pensais voir
J’écris sur pute et son coquillard, les choses que j’risque d’apercevoir
Ouais, j’aime quand j’te perds en quête d’avance, quand ces stagiaires chantent ta fragrance
Douce et sévère, d’l’amande douce à l’ammoniaque
T’aimes le bandit que je suis, té-ma la vue quand tu me suis
Tu comptes sur mes économies, t’es ma pute que pour aujourd’hui
T’as vu j’ai fait doubler la mise, pair
Bientôt j’abandonne le biz’ et pars loin
J’prends fils et mère

PRE-REFRAIN
J’calme mes nerfs, [j’vends des heu heu], Tango, j’balance des phrases sur une compo’
J’calme mes nerfs, [j’vends des heu heu], Tango, j’balance des phrases sur une compo’
Morose, mo-o-rose (ouais ouais)
Morose, mo-o-rose (ouais ouais)
(Sale, sale, sale…)

REFRAIN
Donne-moi ton tel’ que j’t’appelle et ramène à l’hôtel, comme si de rien n’était (sale, sale, sale)
Donne-moi ton tel’ que j’t’appelle et ramène à l’hôtel comme si de rien n’était (hey, sale)
Fais pas genre, fais pas genre, qu’on n’va pas le faire (nan-nan-nan)
J’t’entends t’épiler la chatte (bah ouais)
Fais pas genre, fais pas genre, qu’on n’va pas le faire (nan-nan-nan)
J’t’entends t’épiler la chatte (bah ouais)

 

Damso – Morose :