Les héritiers de Michael Jackson ont remporté un nouveau procès contre Wade Robson, qui avait déposé une plainte pour abus sexuel contre le Roi de la Pop.

Considéré par beaucoup comme le plus grand artiste de tous les temps, Michael Jackson laissera à tout jamais une trace indélébile dans l’histoire de la musique. Toutefois, certaines zones d’ombres ont depuis de longues années considérablement nui à la réputation de l’artiste décédé en 2009. Parmi elles, des accusations d’abus sexuels sur mineurs qui l’ont poursuivi à compter du début des années 90. Souffrant du syndrome de Peter Pan, Michael Jackson a sans cesse passé son temps à tenter de retrouver l’enfance qu’il n’a jamais eu, raison pour laquelle il s’est construit un univers onirique dans son ranch de Neverland. Toutefois, sa proximité troublante avec les enfants a souvent interrogé. Ainsi, une 1ère plainte d’un jeune homme nommé Jordan Chandler avait été déposée en 1993, mais les charges furent abandonnées après un accord à l’amiable en les 2 parties. Rebelote en 2003, quand un jeune garçon de 13 ans prénommé Gavin Arvizo accusait MJ des mêmes faits. Le King of Pop sera cette fois acquitté 2 ans plus tard.

Sonic et Michael Jackson

Un documentaire à charge

En 2019, un documentaire à charge contre Michael Jackson voyait le jour. Intitulé Leaving Neverland, le programme recensait de nombreux témoignages de personnes affirmant avoir été abusées sexuellement par la star durant leur enfance. Parmi eux, un certain Wade Robson, aujourd’hui âgé de 38 ans, qui prétendait avoir subi des attouchements étant plus jeune. C’est pour cette raison qu’il a porté plainte pour la 1ère fois en 2013 contre la succession du chanteur, ce dernier étant décédé en 2009. Mais alors, pourquoi attaqué les sociétés (MJJ Productions et MJJ) du King of Pop ? Parce que, selon la victime, les employés de ces filiales jouaient le rôle d’entremetteurs entre les familles des petits garçons et Michael Jackson. Après 2 premiers procès perdus, le natif de Brisbane, en Australie, était bien décidé à remporter la 3ème manche. Cependant, il a une nouvelle fois été débouté.

Michael Jackson Wade Robson
Michael Jackson et Wade Robson à Neverland

Un nouveau procès remporté par la succession de MJ

Cette nouvelle bataille juridique a donc de nouveau tourné en faveur des héritiers de Michael Jackson ce lundi 26 avril. Le juge Mark A. Young, appartenant à la cour d’appel de Los Angeles, a en effet tranché pour le clan de l’interprète de Billie Jean, et ce pour une raison simple : il estime que la succession du chanteur n’est en rien liée à ces méfaits, et aussi qu’elle n’avait aucun pouvoir légal sur l’artiste, qui était propriétaire à 100% de ses sociétés. Ce nouvel échec ne signifie pas pour autant la fin de la guerre pour le plaignant, comme a tenu à l’expliquer Vince Finaldi, l’avocat de Wade Robson, qui promet “d’aller en appel, jusqu’à la Cour Suprême s’il le faut”. Il précise : “Si nous en restons là, cette décision ferait jurisprudence et serait très dangereuse pour les milliers d’enfants travaillant dans l’industrie du divertissement et victimes d’abus sexuels par des personnes puissantes. Nous arrêterons de nous battre uniquement quand chaque enfant sera à l’abri”. Cette affaire est donc encore loin d’avoir délivré son dénouement…

À LIRE AUSSI: Michael Jackson : le domaine de Neverland vendu pour 22 millions de dollars