Champion des poids lourds de l’UFC depuis le mois dernier, Francis Ngannou a fait ces derniers jours son grand retour au Cameroun. Accueilli tel un héros, le combattant, évidemment accompagné de sa ceinture, a fait part de son immense bonheur.

Le 26 mars, à l’occasion de l’UFC 260 qui se déroulait à Las Vegas, dans le Nevada, Francis Ngannou devenait le nouveau champion des poids lourds en envoyant Stipe Miocic au tapis lors du 2ème round. La récompense ultime pour le combattant camerounais de 34 ans, lui qui a traversé des périodes très difficiles, travaillant dès ses 12 ans dans des mines de sables au Cameroun avant de vivre plusieurs mois à la rue après son arrivée en France en 2012. Dès lors, avec un mental forgé et une détermination à toute épreuve, Ngannou va gravir les échelons à une vitesse folle jusqu’à rejoindre l’UFC à l’été 2015, avant de devenir champion un peu moins de 6 ans après.

À LIRE AUSSI: UFC : Francis Ngannou s’offre la ceinture des poids lourds !

Ngannou de retour chez lui

S’il a évidemment célébré très largement ce sacre – tout en se remettant au travail en vue de la défense de son titre -, Ngannou a profité de quelques jours de repos pour venir fêter chez lui cet accomplissement historique, puisqu’il est devenu le 1er combattant africain a être titré dans les catégories poids lourds de l’UFC. Evidemment, à son arrivée à l’aéroport de Douala, des centaines de fans l’attendaient avec impatience afin de l’applaudir. Une énorme foule a ainsi suivi le convoi jusqu’à Batié, ville de naissance d’un Ngannou qui a notamment. participé à une conférence de presse. Ce dernier a par ailleurs fait part de son émotion et de son bonheur sur Instagram : “Ce moment est quelque chose que j’ai longtemps attendu. C’est dur de mettre des mots sur ce que je ressens. La ceinture est à la maison, à sa place”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Francis Ngannou (@francisngannou)