Après l’avoir lynché sur les réseaux sociaux, Booba a finalement volé au secours de Brahim Bouhlel sur TikTok…

Le 22 avril, Brahim Bouhlel était condamné à 8 mois de prison ferme au Maroc. La raison de cette peine : une vidéo polémique. Dans la séquence, l’acteur de Validé est accompagné de Zbarbooking et de Hedi Bouchenafa. Sous couvert d’humour, tous les 3 s’étaient permis d’insulter femmes et enfants marocains. L’extrait avait choqué les internautes, mais aussi les rappeurs, qui n’avaient pas manqué de s’en prendre aux 3 hommes, et plus particulièrement à Brahim Bouhlel. Ainsi, Maes, Mister You, Lacrim, Niro, Booba, Rohff ou encore Kamelancien avaient tous déploré ces propos outrageux. La justice marocaine s’était alors saisie de l’affaire, condamnant Brahim et Zbarbooking à respectivement 8 mois et 1 an de prison ferme, alors que Hedi Bouchenafa avait pour sa part déjà quitté le territoire…

À LIRE AUSSI: Brahim Bouhlel : Canardo évoque une peine trop lourde et veut la “justice”

Booba défend Brahim Bouhlel

Seul artiste à avoir levé la voix, le frère de La Fouine, Canardo avait dénoncé une sentence bien trop lourde de la justice marocaine à l’encontre de Brahim. “L’indignation vaut-elle 8 mois de prison ferme ?”, demandait-il sur les réseaux sociaux. Il a finalement été rejoint par Kopp, qui n’avait pourtant pas manqué d’allumer l’acteur de Validé – ainsi que Franck Gastambide au passage – au début de l’affaire. Sur TikTok, il a tenu à exprimer son mécontentement quant à la sévérité de la sanction, déclarant avec son fameux accent américain : “Je fais la vidéo pour le Brahim de Validé, j’ai un peu de pitié, il n’y a pas de soutien, zéro, il a pas non plus violé les enfants, il méritait juste les coups de bâton. J’ai de la pitié, il est pas soutenu par Validé”. Dans la suite de son intervention, il explique qu’à part des mots, aucun acte criminel n’a été commis : “Tu as fait des bêtises mais tu mérites pas les 8 mois, tu mérites le coup de bâton tac tac, mais sache qu’on sait que toi tu regrettais. Si tu avais violé, touché les enfants là c’était la muerte, tu as capté, mais Brahim je pense, tu es pas mauvais, tu as fauté mais ce sont vraiment des encu*és, il y a pas le soutien pour toi”. Une nouvelle déclaration qui devrait continuer de délier les langues, afin de plaider pour la cause du néo-prisonnier…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)